Publié le 10 mai 2021

Nantes métropole : La Poste aide à cibler les foyers en précarité énergétique

Ecologie
Pays de la Loire

Dans sa qualité de tiers de confiance, La Poste accompagne la rénovation énergétique des logements privés. Dans le cadre de ce programme, La Poste propose d’aller à la rencontre des habitants pour les sensibiliser à la précarité énergétique et à la rénovation de leur logement. Huit communes de Nantes métropole ont d'ores et déjà fait appel à La Poste pour sensibiliser près de 300 foyers. Un service essentiel pour les collectivités.

La Loi de Transition Énergétique a fixé un objectif de 500 000 logements rénovés par an dès 2017, dont au moins la moitié occupée par des ménages aux revenus modestes. Elle encourage en particulier les collectivités à mettre en place des Plateformes Territoriales de Rénovation Énergétique pour stimuler la demande de travaux des ménages. Pour accompagner les collectivités dans leur programme de rénovation énergétique, La Poste répond à leur problématique commune : "Comment aller à la rencontre des habitants qui sont en situation de précarité énergétique et qui ne se manifestent pas ?"

Afin d'aider les collectivités à cibler les foyers en précarité énergétique, le facteur, lors de sa tournée, informe ainsi les ménages du dispositif d’accompagnement de la collectivité par la remise commentée d’une documentation. Sur la demande des usagers, le facteur met en relation les propriétaires avec un expert pour la réalisation d'un diagnostic énergétique (pris en charge par la collectivité) qui définira l’éventuelle éligibilité des foyers aux aides de rénovations énergétiques mises en place par l’État. Des recommandations personnalisées pour les travaux à effectuer sont également proposées.

Dans le cadre du dispositif global Mon Projet Renov, Nantes Métropole mène une politique ambitieuse en matière de rénovation énergétique. Sur nos 24 communes, nous travaillons avec l’Anah (Agence nationale de l’habitat) et les opérateurs qui accompagnent les ménages dans le diagnostic de leur habitat, conseillent sur les travaux à réaliser et leur financement. Il est important pour nous d’aller chercher les ménages qui ne connaissent pas le dispositif ou ceux qui ne pensent pas être éligibles. Dans huit communes, nous avons fait appel à La Poste pour sensibiliser près de 300 foyers à la précarité énergétique et proposer des diagnostics gratuits réalisés par Soliha (Solidaires pour l’habitat). Le dispositif fonctionne globalement bien. Nous avons un retour positif des habitants, qui accueillent sereinement le facteur.

Anne-Sophie Lacapelle-Le Gal

Chargée de mission amélioration de l’habitat privé Nantes Métropole