Publié le 24 mai 2021

DPD déploie son programme de mesure de qualité de l’air dans 6 villes du Royaume-Uni

Ecologie
Europe

DPD, filiale du Groupe La Poste a annoncé le déploiement d’un large programme de mesure de qualité de l’air à travers 6 grandes villes du Royaume-Uni. Des capteurs présents sur les véhicules DPD et sur des bâtiments mesureront les niveaux de particules fines PM2.5 toutes les 12 secondes.

DPD déploie son programme de mesure de qualité de l’air dans 6 villes du Royaume-Uni

Le projet BREATHE est déjà en place à Londres avec 100 capteurs mobiles, présents sur les véhicules DPD, et 20 capteurs fixes positionnés dans les points PickUp, à proximité d’écoles ou de terrains de jeux. D’ici fin mai, les villes de Birmingham, Leeds, Manchester, Glasgow et Cardiff rejoindront cette initiative inédite, et créeront ainsi un réseau de plus de 400 capteurs au total, fournissant 1,5m de données sur la pollution par jour.

Les capteurs, qui font la taille d’un boîtier internet, relèvent des données toutes les 12 secondes, et se concentrent sur les facteurs les plus à risque pour la santé, les particules fines PM2.5 au niveau de la respiration, pour fournir des informations en temps réel, aider à visualiser la qualité de l’air et identifier les zones sensibles.

Des capteurs présents sur les véhicules DPD et sur des bâtiments  mesureront les niveaux de particules fines PM2.5 toutes les 12 secondes.

« PM2.5 » correspond aux particules fines de pollution dangereuses, elles mesurent moins de 2.5 microns de diamètre. Représentant 1/20ème de la largeur d’un cheveu humain, elles se logent dans les tissus des poumons et sont liées à de nombreuses malades, dont notamment le cancer et l’asthme.

Le déploiement au Royaume-Uni s’inscrit dans un large programme européen de DPDgroup, en partenariat avec Pollutrack, expert en mesure de qualité de l’air, et prévoit de comptabiliser 2400 capteurs au total, à travers 20 villes européennes d’ici la fin de l’année 2021.

Une fois les capteurs installés et étudiés pendant 2 mois, DPD fournira des informations sur la qualité de l’air, à partir de mesures réelles, rue par rue, grâce au système Pollutrack AirDiag, à destination des conseils municipaux pour les aider dans leur politique. Les données seront également mises à disposition des clients DPD et des universitaires.

DPD figure parmi les leaders dans l’industrie de la livraison responsable, et utilise déjà plus de 800 véhicules électriques sur les routes du Royaume-Uni. En octobre 2020, DPD a annoncé son ambition d’équiper 25 des plus grandes villes du Royaume-Uni de moyens de livraisons zéro et basse émission d’ici 2025.

BREATHE est un programme majeur pour nous, et accompagne notre stratégie 2025 de livrer nos colis en véhicules électriques dans 25 villes du Royaume-Uni. Nous mesurerons la pollution de l’air grâce à notre flotte et nos établissements en centre-ville. Habituellement, les études sont réalisées uniquement à partir de points fixes, alors que nous sommes mobiles et couvrons toute la ville, à des moments différents. Nous fournirons des données en temps réel, des indicateurs liés à la respiration qui pourront aider à améliorer la qualité de l’air pour des millions de personnes.Les premiers confinements dus au Covid ont vraiment souligné la problématique de la qualité de l’air, car les gens se sont habitués à des routes et des villes plus calmes. Nous espérons que les autorités locales, ainsi que d’autres parties prenantes et des universitaires utiliseront ces données pour de futures études et des prises de décision locales. Nous travaillons d’ores et déjà avec l’équipe en charge de la « Birmingham Clean Air Zone », et nos données joueront un rôle clé dans l’observation de l’impact réel de cette zone, dès le 1er juin 2021.

Olly Craughan, Directeur RSE de DPD UK

Olly Craughan

Directeur RSE de DPD UK