Publié le 23 juin 2021

Commune de Folembray : La Banque Postale finance un projet d’assainissement

Banque et assurance
Hauts-de-France

Le conseil municipal de Folembray a décidé de poursuivre ses travaux d’assainissement. Ce nouveau chantier, concernant le réseau d’eau potable et le raccordement au réseau local, ne pouvait être financé sans passer par un emprunt. Jacques Portas, maire de la commune et son adjoint Pascal Foret ont donc lancé un appel d’offre. Ils ont choisi La Banque Postale pour contracter un emprunt à moyen terme de 150 K€.

Il s’agit du deuxième prêt de la commune souscrit auprès de La Banque Postale : Folembray avait déjà bénéficié d’un 1er financement de 150 K€ en 2020 afin de réaliser des travaux d’assainissement sur son réseau d’eau potable. La Banque Postale est le 1er prêteur des collectivités territoriales depuis 2015 (selon le rapport annuel de la dette de Finance Active). Pour répondre à leurs besoins en termes de financement, des chargés d’affaires dédiés sont mobilisés. Réactivité, écoute, conseil et relation privilégiée sont les maitres mots permettant aux collectivités de réaliser leurs projets.

Les élus doivent pouvoir nous contacter très rapidement pour réaliser leurs projets. Même si nous répondons à distance, que ce soit par téléphone, e-mail ou visio, nous tenons à développer une relation client privilégiée. Une fois qu’une collectivité a traité avec La Banque Postale, le même chargé d’affaires prend en charge toute nouvelle demande de celle-ci. Et ce pendant tout le processus de réalisation du projet de financement

Sandie Le Duvehat

Chargée d’affaires collectivités locales

La commune de Folembray, comptant moins de 5000 habitants, a été prise en charge par la Direction des financements locaux de La Banque Postale. Cette direction fait partie intégrante de la Direction des Entreprises et du Développement des Territoires (DEDT), laquelle accompagne, via son réseau de chargés d’affaires en région, l’ensemble des clients du secteur public local (collectivités locales, clients de la santé, bailleurs sociaux, entreprises publiques locales…). Ce double réseau permet de garantir un maillage très dense pour couvrir tout le territoire.