Publié le 15 décembre 2020

"Avec Urby, nous étendons considérablement notre zone de chalandise"

Logistique
Nouvelle Aquitaine

La Chocolaterie Hasnaâ, située à Bordeaux, est très sollicitée par ses clients en cette période de fin d'année. Afin d'organiser ses livraisons et sa logistique de proximité, celle-ci a choisi Urby, filiale de La Poste. Rencontre avec son directeur général, Vincent Ferreira.

"Avec Urby, nous étendons considérablement notre zone de chalandise"
Vincent FerreiraDirecteur général de la Chocolaterie Hasnaâ
1

Pourquoi avez-vous choisi la solution Urby ?

1

Vincent Ferreira : Nous avons commencé à travailler cette solution de livraison en mode expérimental. C'était très pratique et, dans un premier temps, financé par la Chambre de Commerce et d'Industrie. Nous ne savions pas si nous continuerions quand le service deviendrait payant. Mais livrer les derniers mètres, c'est un métier ! Nous avons vite vu nos limites entre le coût carburant, le temps passé et la logistique. C'est pourquoi, depuis 2018, nous organisons nos livraisons avec un professionnel Urby qui nous permet d'étendre considérablement notre zone de chalandise et d'envisager notre activité logistique avec de nouveaux services. Au final, le service ne revient pas cher au regard de la valeur ajoutée.

2

Quels sont les services que vous utilisez ?

2

Vincent Ferreira : Urby gère la livraison de nos marchandises depuis notre atelier rue Fondaudège vers notre boutique rue de la Vielle Tour, située dans l'hyper centre de Bordeaux et vers nos clients professionnels et particuliers. Urby gère également le service de stockage et de recyclage des emballages. Nous avons une activité saisonnière avec des pics de production à Pâques et à Noël. Nous avons donc besoin de place pour notre production et pour les packagings. La solution de stockage temporaire et la gestion des cartons usagés nous aident beaucoup.

3

Comment êtes-vous organisés ?

3

Vincent Ferreira : En basse saison, nous planifions les livraisons de façon hebdomadaire. Au moment des fêtes, nous adaptons en amont la fréquence des collectes aux volumes de commandes, en proche collaboration avec Urby. Cette réactivité d'organisation est très importante, surtout avec le confinement et la progression des ventes en ligne, pas toujours prévisibles.

4

Que pensez-vous du transport décarboné proposé par Urby ?

4

Vincent Ferreira : C'est un aspect essentiel. Notre démarche se veut responsable depuis le choix des producteurs de cacao jusqu'à la livraison de nos créations. De plus, Urby propose une gamme complète de moyens de transport complémentaires, comme les véhicules électriques. Nous ne pouvons pas tout livrer à vélo car le chocolat est fragile et une microfissure due aux chaos du transport est préjudiciable à la conservation des ganaches.

5

Comment avez-vous traversé le premier confinement, au moment de Pâques ?

5

Vincent Ferreira : Au début, cela a été un choc. La production de moulages de Pâques est coûteuse et elle est difficilement recyclable. Heureusement, nous avions déjà notre site marchand et Urby a fait preuve de réactivité en livrant à domicile en Gironde, dans le respect des distanciations sanitaires. C'est une vraie aventure humaine, sans précédent. La grande proximité avec notre prestataire transport nous a beaucoup servi. Avec les services de livraison à domicile, nous avons pu garder une bonne partie de nos clients et en conquérir de nouveaux. La crise a permis de débloquer les réticences concernant la vente à distance et provoqué de nouveaux comportements d'achat.

6

Comment se présente la période de Noël ?

6

Vincent Ferreira : Nous misons sur le côté attractif des illuminations de Noël et privilégions l'approvisionnement de notre boutique vitrine... et nous savons que Urby sera là, quoi qu'il arrive.

S’affranchir du 1er et du dernier kilomètre

Urby Bordeaux a d’abord mis en place un centre de mutualisation à l’entrée de Bordeaux Métropole qui permet aux transporteurs, aux messagers et aux expressistes de s’affranchir du premier et du dernier kilomètre, constituant en général une part importante de leur coût de transport global. Urby Bordeaux collecte les flux (colis, big bag, palettes, …) dans toute la ville, agence les tournées puis assure la distribution en cœur de ville des volumes mutualisés avec des véhicules à faible émission, correspondant aux normes environnementales exigées à Bordeaux. Urby Bordeaux développe aussi un abonnement comprenant de la course et de la collecte d’emballages recyclables (cartons, plastique, bois, polystyrène).