Éclairage
5 min

Une ombrière à Magny-les-Hameaux

Transitions écologiques

Une ombrière métallique constituée de panneaux photovoltaïques va être installée sur le parking du site de distribution du courrier de Magny les Hameaux (78).

Issu de l’appel à projet fonds carbone 2017, Gestion Electricité Postale Yvelines (Gepy) innove en matière de transition énergétique en installant une ombrière métallique constituée de panneaux photovoltaïques sur un site de distribution du courrier à Magny-les-Hameaux.

Construite sur le parking de cet établissement, l’ombrière sera recouverte d’un panneau photovoltaïque de fabrication française permettant de capter l’énergie solaire. Combinée au système de collecte, une solution de stockage d’énergie sera utilisée pour la conservation de l’électricité.

Une ombrière métallique avec des panneaux photovoltaïques va être installé sur le parking du site de distribution du courrier (PDC) de Magny-les-Hameaux.

Cet équipement permettra d’alimenter en électricité soit deux véhicules électriques, soit le bâtiment, et de stocker l’énergie dans un système de batterie et de revendre le surplus d’énergie suivant l’heure de la journée, ou du jour de la semaine.

Ce projet, conçu en partenariat avec la mairie de Magny-les-Hameaux et en association avec Engie qui croit en cette technologie, a également pour objectif de réaliser une étude de faisabilité portant sur l’autoproduction d’électricité solaire et les solutions technologiques de gestion de l’électricité produite dites « smart grids* ».

L’ombrière de Magny les Hameaux alimentera en électricité soit deux véhicules électriques, soit le bâtiment de La Poste.

Par ailleurs, Engie propose que le système de stockage d’électricité soit équipé de batteries de deuxième vie (recyclage de batteries de véhicules électriques Nissan « Leaf »). Cela constitue un atout supplémentaire pour ce dispositif qui comprend ainsi un volet recyclage / économie circulaire qui s’inscrit pleinement dans la politique RSE de La Poste.

Faire évoluer notre mode d’approvisionnement

« Avec ce projet, nous allons encore plus loin en faisant évoluer notre mode d’approvisionnement énergétique, précise Jean-Louis Miegeville, chef de projet innovation du Groupe La Poste et à l’origine de l’idée. C’est une révolution silencieuse qui pourrait ouvrir de nouvelles perspectives pour La Poste. La production d’une électricité « propre » soulage d’une part sa facture énergétique et la positionne sur le marché de la revente de surplus d’énergie. La Poste se saisit également de l’opportunité qu’offre la révolution du stockage d’électricité. La taille de son patrimoine immobilier (12 000 bâtiments) constitue en outre un potentiel d’économie d’énergie non négligeable. »

Le système de stockage d’électricité est équipé de batteries de deuxième vie. Un atout supplémentaire pour ce dispositif qui s’inscrit pleinement dans la politique RSE de La Poste.

De plus ce projet permet de répondre aux préconisations du plan climat et de la loi sur la transition énergétique de juillet 2017 : « en finir avec les énergies fossiles et s’engager dans la neutralité carbone à l’horizon 2050 ; Produire de l’électricité sans carbone et réduire la part du nucléaire ». La Poste pourrait proposer aux collectivités territoriales une solution pérenne et reproductible pour leurs bâtiments publics et impulser ensemble un nouveau modèle économe.

*Smart grids : système électrique capable d'intégrer de manière intelligente les actions des différents utilisateurs, consommateurs et/ou producteurs afin de maintenir une fourniture d'électricité efficace, durable, économique et sécurisée.