Événement
2 min

Un timbre à l’effigie d’Augustin Fresnel

Le timbre à l’effigie d’Augustin Fresnel, père de l’optique moderne, a été présenté en avant-première au Cap Fréhel dans la commune costarmoricaine de Plévenon les 3 et 4 mai 2019.

Un physicien de génie

Visuel du timbre qui rend hommage à Augustin Fresnel

Né le 10 mai 1788 dans une famille de la bourgeoisie normande, cousin de l’écrivain Prosper Mérimée, le jeune Augustin excelle dans les mathématiques et entre à l’École polytechnique à seulement seize ans. Il en sort ingénieur et intègre les Ponts et Chaussées, sans doute pour satisfaire son père qui exerce la profession d’architecte. Mais construire des routes en Vendée et dans la Drôme l’ennuie. Pour se distraire, il se consacre à l’optique et travaille sur la lumière.

En 1819, il brise la théorie de Newton qui affirmait que la lumière était une matière se déplaçant en ligne droite. Pour Fresnel, calcul mathématique et démonstration physique à l’appui, la lumière est une onde vibratoire. Augustin Fresnel s’emploie ensuite à concevoir un système d’éclairage des phares plus performant en inventant en 1822 une lentille à échelons, qui porte désormais son nom, assemblage de lentilles de tailles et d’inclinaisons différentes pour mieux focaliser la lumière et en accroître la puissance.

Ses travaux de recherche ont révolutionné l’optique et leurs applications techniques font encore partie de notre quotidien. Ses phares maritimes à longue portée, détrônés depuis par le GPS, ont sauvé des milliers de vies durant les XIXe et XXe siècles.

Grâce à lui, la lumière des phares porte trois à cinq fois plus loin qu’auparavant. Évidemment, les lentilles Fresnel ne tardent pas à équiper les phares de France et du monde. Élu à l’Académie des sciences en 1823, le formidable ingénieur décède prématurément de la tuberculose, le 14 juillet 1827. François Arago, qui était son ami, célèbre à son décès « l’homme de génie ». De fait, en notre XXIe siècle, outre certaines formules mathématiques de son invention – les intégrales de Fresnel – on utilise toujours ses fameuses lentilles : projecteurs de cinéma et vidéoprojecteurs, phares, loupes, rétroviseurs réduisant l’angle mort ou encore lentilles des caisses des supermarchés lisant les codes-barres. Presque deux cents ans après sa disparition, Augustin Fresnel fait toujours partie de notre vie quotidienne.

Un timbre hommage gravé en taille-douce

Caractéristiques
Création et gravure : Sophie BEAUJARD
Impression : taille-douce
Format du timbre : 40,85 mm x 30 mm
Valeur faciale : 1,05 € - Lettre Prioritaire
Tirage : 700 032 exemplaires
Mentions obligatoires : Création et gravure Sophie Beaujard d'ap. photos Stéphane Lemaire/hemis.fr, ©J.M Emportes/Onlyfrance.fr, © Sheila Terry/Science Photo Library/Cosmos

Disponibilité
À partir du 6 mai 2019, il sera vendu dans certains bureaux de poste, à la boutique « Le Carré d’Encre », au Musée de La Poste, 21 avenue du Maine, 75015 Paris, par abonnement ou par correspondance à Phil@poste Service Clients Z.I Avenue Benoît Frachon, BP 10106 Boulazac, 24051 PÉRIGUEUX CEDEX 09, par téléphone au 05 53 03 17 44 et sur le site Internet de La Poste.