Santé à domicile : Rencontre avec Diadom, filiale de La Poste

Occitanie

La Poste ambitionne d'être la première entreprise de services à domicile en France. Dans cette objectif, Le Groupe est entré dans le capital de Diadom en novembre 2018. Filiale basée à Montpellier, Diadom est spécialisée dans le domaine de la santé à domicile. Rencontre avec le dirigeant et co-fondateur Bruno Méline.

Bruno Méline, dirigeant et co-fondateur de Diadom, au sein de ses locaux
Bruno Méline, dirigeant et co-fondateur de Diadom, au sein de ses locaux

Quel est votre positionnement sur le marché de la santé à domicile et au sein du Groupe ?

Avec mon associé Laurent Etienne, nous avons crée Diadom en 2001 qui est positionnée sur un marché à fort potentiel « la prestation de santé à domicile ». Nous distribuons des produits médicaux comme le fait une pharmacie mais avec du service supplémentaire, par exemple dès la sortie d’hospitalisation. Diadom est une société de services, spécialisée dans deux activités qui représentent une niche dans notre secteur : l’urologie(1) et la stomathérapie(2). C’était une attente forte du marché. En France, il y a 5 gros acteurs sur ce marché, nous alternons notre position concurrentielle entre la 2e et la 3e place. Au sein du Groupe La Poste, nous appartenons à la filiale La Poste Silver. Nous représentons sa deuxième entité dans le domaine de la santé après l’acquisition d’Asten Santé.

Quel bilan dressez-vous de l'année 2019 passée au sein du Groupe ?

Le bilan est positif, nous avons pu obtenir les moyens d’accélérer notre ambition. La structure, l’aiguillonnement et les attentes du Groupe La Poste nous ont permis de réfléchir sur notre position et stratégie tout en prenant de la hauteur. De plus, Diadom a dû faire face à une baisse tarifaire imposée par une réglementation contraignante. Face à cette « crise », le Groupe La Poste nous a soutenus.

Quels services de La Poste utilisez-vous dans votre activité ?

Nous utilisons les services de remise et collecte de courrier, de collecte et d’expédition de colis (Coliposte, Chronopost) et nous avons un important volume de commande d’enveloppes retour. Nous sommes également en discussion avec les équipes commerciales de La Poste pour apporter d’autres services à domicile avec la plus-value des facteurs.

Diadom, en quelques chiffres

34

millions d'euros de chiffre d'affaires annuel

3 000

patients réguliers en France Métropolitaine

15 %

sur le marché des prestataires de santé à domicile

Quelles sont les perspectives ?

Nos clients sont les patients en direct, nous avons une activité de Business to Consumer (d’entreprise à particulier). Nous développons des services de proximité pour nos clients et notre objectif est de leur apporter de la valeur ajoutée dans leur accompagnement post hospitalisation, notamment médico technique. Nous renforçons ces services d’accompagnement humain sur le terrain au cours de cette année 2020, tout en intégrant une stratégie de digitalisation.

Qu'attendez-vous du Groupe pour atteindre votre objectif de développement ?

Nous aimerions davantage de synergie sur le sujet des nouveaux services de proximité, avec les Branches ou bien avec les équipes du Siège. Nous souhaitons que La Poste demeure le pilote de ce que Diadom doit devenir demain. La vision stratégique de La Poste est, pour nous, une véritable force.

  1. Urologie : maladie des voies urinaires

  2. Stomathérapie : une spécialité à part entière qui consiste à assurer les soins et l'appareillage des patients stomisés.