Récit
2 min

La Poste donne leur chance à des jeunes

Développement Territorial
Grand Est

La Poste a annoncé le recrutement de 3000 facteurs en 2017*, dont 120 en Alsace. A Molsheim, La Poste travaille avec la Mission Locale depuis plusieurs années pour aider des jeunes déscolarisés, de 16 à 25 ans, à trouver un emploi. Ça commence par un stage. Ça se concrétisera par un CDI pour Ismaïl Ben Alili.

Ismaïl Ben Alili a signé un CDI à La Poste après un parcours avec la Mission Locale.
Ismaïl Ben Alili a signé un CDI à La Poste après un parcours avec la Mission Locale.

« La Mission Locale de Molsheim invite des entreprises à participer à des rencontres autour d’un petit-déjeuner avec des jeunes qu’elle suit. C’est informel et convivial », explique Aude-Hélène Pax, conseillère en insertion à la Mission Locale. C’est une première occasion de contact pour Patrick Lux, responsable RH de l’établissement Courrier de Molsheim. « C’est un moment où je peux présenter La Poste auprès de 20 à 30 jeunes », précise-t-il. L’objectif est de faciliter l’insertion professionnelle pour des jeunes sortis du système scolaire et en lutte contre l’exclusion. Ils se sont engagés avec la Mission Locale à postuler sur différentes offres d’emploi et demandes de stages. « L’objectif est la cohésion du groupe pour être à l’aise pour parler de soi et apprendre à se comporter lors d’un entretien d’embauche », souligne Aude-Hélène Pax.

C’est ainsi qu’Ismaïl Ben Alili a découvert La Poste en 2015, par un stage de trois semaines de manutention et de tri, sous l’œil d’un tuteur. « De manière générale, le stage permet d’appréhender le métier et valorise le tuteur qui transmet son savoir », souligne Patrick Lux. Le stage a été interrompu après un bilan intermédiaire positif, pour être transformé en CDD. La Poste lui a ensuite proposé une tournée de facteur, en remplacement d’un agent malade. Sans permis de conduire, Ismaïl était affecté sur une tournée vélo. Il a perçu une allocation dans le cadre du dispositif Garantie Jeunes de la Mission Locale. Cette allocation lui a permis de financer le BSR (brevet de sécurité routière) pour lui permettre de piloter un scooter, puis son permis de conduire. Prochainement, Ismaïl Ben Alili devrait signer son premier CDI à La Poste. Ils sont quatre à suivre ce parcours à l’établissement Courrier de Molsheim.

« La Poste donne sa chance aux jeunes. Quand certains sont en difficultés, on sait qu’on peut contacter La Poste pour des découvertes métiers. Un jeune, après un stage, connait les codes de l’entreprise : effectuer une tâche, être à l’heure, et peut mieux se vendre en entretien », conclut Aude-Hélène Pax.

*Accord facteurs signé le 7 février 2017.