La Banque Postale aux côtés des entreprises pour un monde plus durable

Banque et assurance
National
Récit
2 min

Depuis plus de 15 ans, le Groupe La Poste multiplie les actions concrètes pour réduire son empreinte écologique et soutenir les projets d’avenir en faveur de l’environnement.

Pour contribuer aux objectifs du Groupe  et rendre l’économie plus responsable, La Banque Postale renforce son engagement de financement de la transition énergétique. Cela se traduit par le développement de prêts verts pour les entreprises.

Grâce à son offre « prêts verts » lancée auprès des collectivités locales en 2019, La Banque Postale a déjà financé près d’une centaine de projets pour un montant de 700 millions d’euros. Forte de cette réussite, l’offre de « prêts verts » de la Banque est désormais proposée aux entreprises.

Aujourd’hui, les entreprises sont de plus en plus sensibles à leur empreinte écologique. Un enjeu intégré depuis longtemps par La Banque Postale, qui cherche chaque jour à innover pour accompagner ses clients entreprises..

Ces prêts verts sont destinés au financement d’investissements à impact environnemental positif et s’apparentent à un prêt bancaire classique, à la différence près qu’ils sont refinancés par des obligations vertes émises par la SFIL (société de Financement Local), banque publique de développement au service des territoires détenue par la Caisse des Dépôts

Les projets doivent répondre à des critères spécifiques et  le client est tenu de fournir des éléments de mesure permettant de prouver leur impact environnemental.

Mais quel type de projet peut-on faire financer et dans quel domaine ?

Les prêts verts de La Banque Postale respectent les critères de la taxonomie verte de l’Union européenne et permettent d’accompagner les projets liés aux domaines d’investissements suivants :

  • Immobilier responsable : acquisition ou constructions neuves performantes, mesures de rénovations individuelles permettant de générer des gains d’efficacité énergétique (isolation, fenêtres, systèmes de chauffage-ventilation-climatisation, remplacement par des éclairages LED, etc…), unités individuelles de production d’énergies.

  • Energies renouvelables : production d’électricité à partir d’énergies renouvelables, production de biomasse, de biogaz ou de biocarburants, installation et exploitation de pompes à chaleurs électriques.

  • Eau et déchets : collecte, traitement et fourniture d’eau, construction ou extension de réseaux d’égouts, ramassage sélectif et transport de déchets triés à la source, compostage de déchets biodégradables, récupération de matériaux à partir de déchets.

  • Transports : véhicules électriques, à hydrogène ou hybride, transports / navires pour l’acheminement de passagers par route, par rail ou par voie navigable, transport de fret par route, rail ou voie navigable peu ou pas émissif en CO²  ainsi que leurs infrastructures bas-carbone.

  • Industrie manufacturière : fabrication de technologies bas-carbone, produits chimiques inorganiques…

  • Informatique et télécommunications : centres de données présentant un indicateur d’efficacité énergétique tendant vers la neutralité carbone, solutions d’analyse et d’interprétation de données permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Avec cette gamme de prêts, La Banque Postale souhaite continuer à accompagner les entreprises  pour aller toujours plus loin dans l’innovation durable.

95% des Français interrogés déclarent attendre que les entreprises s’engagent en faveur des enjeux de société*.  Il est donc fondamental pour La Banque Postale de soutenir et contribuer à accélérer les projets verts des entreprises.

Par ailleurs, La Banque Postale veille, depuis juin 2009, à ce que les critères environnementaux, sociaux, et de gouvernance (ESG) soient systématiquement pris en compte dans la conception de son offre de produits et services.

En avril 2019, la Banque Postale a émis avec succès sa première obligation « verte » pour un montant de 750M€. Cette obligation permet de refinancer des projets du secteur des énergies renouvelables (projets éoliens et solaires), majoritairement localisés en France. La Banque Postale s’est engagée à émettre une obligation verte ou une obligation sociale chaque année.

La Finance verte est un des domaines d’engagement du Groupe La Poste dans la transition écologique et énergétique.

Depuis plus de 15 ans, Le Groupe réduit son empreinte carbone et accompagne ses clients dans les domaines de la mobilité, de l’économie circulaire, de l’efficacité énergétique des bâtiments et des logements et de la finance verte.

Le Groupe  innove quotidiennement pour permettre aux particuliers, entreprises et collectivités de se transformer et de s’orienter vers un modèle plus responsable.

  1. * étude Ifop dans le cadre d’une étude mandatée par l’Observatoire de la matérialité (2) en 2018.