Rencontre
9 min

La Banque Postale aux côtés d’Enedis

Développement Territorial
Occitanie

La direction des entreprises et du développement des territoires de La Banque Postale accompagne les établissements du secteur médico-social dans la mise en œuvre de leurs projets de maintien, sur l'ensemble du territoire, d’une offre de soins de qualité. Elle leur propose des solutions de financement et préfinancement adaptées aux spécificités de leurs investissements ainsi que des outils de gestion de leurs comptes bancaires et trésorerie.

David Maugé, directeur financier d’Enedis, revient en détail sur le partenariat financier qui a été noué avec La Banque Postale.

D.M : Notre groupe associatif, gestionnaire de 20 établissements - 19 EHPAD et une résidence autonomie - sur la région Occitanie, est propriétaire depuis 2010 de l’ensemble du parc immobilier. Les enjeux liés à la gestion de la dette immobilière sont donc très importants et nous devons en maîtriser les impacts économiques. Notre dette immobilière avait majoritairement été souscrite sur la base d’indices variables (Livret A notamment) et nous étions donc directement impactés par les évolutions du marché. Bien que le taux du Livret A ait été figé jusqu’en 2019, et au vu des perspectives annoncées sur les taux longs, la gouvernance d’Enedis a souhaité à la fois sécuriser et diminuer le coût de cette dette immobilière. C’est dans ces conditions que nous avons fait appel en 2017 et en 2018 à La Banque Postale, pour financer à long terme, et à taux fixes, des reprises d’en-cours de prêts à hauteur de 15 M€ pour six de nos établissements.

D.M : Tout d’abord, La Banque Postale a su répondre à notre appel d’offres de façon très réactive, ce qui exprimait une capacité financière de premier ordre ainsi qu’une volonté marquée d’accompagner Enedis. Aussi, La Banque Postale a été immédiatement en mesure de proposer des offres très attractives, ce qui là encore nous a montré leur envie de devenir partenaire. Enfin, nous avons rencontré une réelle écoute sur ce projet de restructuration, ce qui nous a permis de structurer ensemble la meilleure offre pour Enedis.

D.M : La Banque Postale est devenu pour notre groupe un partenaire financier de premier plan, auprès duquel nous pouvons nous pencher pour étudier tout type de financement à court, moyen ou long terme. Nous sommes persuadés qu’il ne s’agit que des prémices d’une longue collaboration puisque notre projet associatif est ambitieux. En effet, nous souhaitons accompagner au mieux la personne âgée tout au long de son parcours et nous avons pour ce faire plusieurs axes de développement stratégiques :

  • Nous développer sur « nous-même » en construisant de nouveaux EHPAD avec transferts de lits et en redonnant à certains de nos bâtiments historiques leur vocation;

  • Répondre à des appels d’offres d’EHPAD ou Résidences Autonomies comme nous l’avons fait récemment avec succès sur la région PACA;

  • Reprendre des établissements « autonomes », qu’ils soient associatifs ou publics, afin de leur faire bénéficier des avantages qu’offre un groupe resté à taille humaine mais bénéficiant d’économies d’échelle, de procédures structurantes, et d’un savoir-faire dans le métier de plus de 30 ans ! Deux de nos vingt établissements ont été acquis ainsi récemment, avec une certaine réussite.

Et c’est notre exigence opérationnelle et économique, confirmée par des agrégats financiers de plus en plus qualitatifs, qui nous permet d’appréhender solidement ces perspectives de développement.