Éclairage
5 min

KissKiss Dating en Occitanie

Développement Territorial

Véritable soutien dans l’économie réelle, le financement participatif concerne des projets créatifs, associatifs et entrepreneuriaux. KissKissBankBank, plate-forme pionnière du crowdfunding et filiale de La Banque Postale, se développe en Occitanie.

Afin d’accompagner les porteurs de projet dans leur réussite, KissKissBankBank, plate-forme pionnière du crowdfunding, a proposé deux soirées KissKissDating en Occitanie. Elles ont été organisées par les directions régionales Réseau et Banque Toulouse Ariège Gascogne et Languedoc Roussillon, les 15 et 18 octobre à Toulouse et à Montpellier. Près de 100 clients en recherche d'un financement pour booster leur projet, ont répondu à l'invitation.

A Toulouse, la soirée se déroule au Meeting Lab et la salle est pleine. Léonie Lucmort témoigne de son projet. Son coffee shop, Chez Léonie COFFEE & COMPAGNIE, lieu accueillant et plein de vie situé au cœur du centre-ville de Toulouse, voit le jour en juin 2018.

Elle précise « J’ai choisi le financement participatif pour augmenter mon apport personnel ». Elle réalise une vidéo originale pour présenter son projet aux potentiels donateurs.

Une campagne de collecte via KissKissBankBank passe aussi par un bon dispositif de communication, comme en témoigne la vidéo qui accompagne la demande de financements de Léonie Lucmort auprès du public.

En Occitanie, on compte à ce jour 1 430 projets de financement participatif sur KKBB. C’est l’une des régions les plus actives.

A Montpellier, la soirée commence par l'intervention d'Olivier Sanch de KissKissBankBank (KKBB). Il présente le crowdfunding et les engagements de la plateforme de financement participatif. Il souligne : « depuis 2011, le financement participatif intéresse tous les champs sociaux et tous les types de projets et non plus seulement artistes et associations. »

Il existe aujourd’hui environ 200 plateformes actives en France, mais les méthodes varient pour collecter des fonds. Olivier annonce avec satisfaction le taux de réussite de KKBB : 74% des projets atteignent l’objectif de financement fixé, contre 63% sur les autres plateformes. Il explique « Chez KKBB, vous êtes contacté par un coach qui vous suit tout au long de votre campagne. Nous avons des coachs spécialisés dans tous les secteurs » (en savoir plus).

Ambiance décontractée mais attentive à La Poste de Rondelet avec de nombreuses questions, auxquelles Olivier Sanch répond avec pédagogie et conviction.

Sébastien Girault, lauréat de la Social Cup de La Banque Postale, est le fondateur de Oasis Citadine. Son projet de création d’une ferme urbaine collaborative a ouvert ses portes à Montpellier le samedi 21 avril 2018  sur le magnifique domaine du Château de Flaugergues (le site de la ferme urbaine).

Il tient à délivrer un retour d’expérience précis et insiste notamment sur le fait que, dans une démarche de financement participatif, il faut être « carré, déterminé, bien préparer son projet et définir les contreparties ». L'un des principaux obstacles ? « Dans la culture française, on ne parle pas d’argent. Il faut évacuer cette appréhension. Si les gens donnent c’est que ça leur fait plaisir. Il ne faut pas hésiter à contacter par téléphone pour expliquer son projet, ne pas oublier que nous sommes dans l’humain et ne pas avoir peur ensuite de relancer, la personne a peut-être tout simplement oublié ». Plus étonnant, il conseille : « n’hésitez pas à demander des sommes assez élevées ! » Olivier Sanch confirme : « les porteurs de projet ont trop souvent tendance à sous-estimer l’attractivité de leur projet ou la générosité des donateurs. »

Sébastien Girault souligne le rôle du financement participatif dans la réalisation de son projet de ferme collaborative Oasis Citadine.