French IoT 2020 : La start-up normande Hipli sélectionnée

Normandie
Start-up
5 min

Créée par deux jeunes entrepreneuses havraises, la start-up Hipli lance un emballage réutilisable pour la livraison de marchandises commandées en ligne. Grâce à son concept répondant à des critères environnementaux et éthiques, Hipli a décroché sa place de lauréate au concours French IoT 2020 : un programme d'accompagnement de start-up mis en place par La Poste.

Avec son programme d’accélération French IoT, La Poste recherche des start-up innovantes partageant les mêmes valeurs que le Groupe : mettre la technologie au service de l’humain et des enjeux globaux de la société. C'est dans ce contexte que la jeune start-up Havraise s'est approchée de La Poste. L’histoire de la société Hipli a commencé lorsque Léa Got et Anne-Sophie Raoult se sont rencontrées dans l’espace coworking La Hune du Havre alors qu’elles travaillaient pour des sociétés différentes. Sensibles aux sujets environnementaux, les deux jeunes femmes ont uni leur réflexion et leurs compétences pour concevoir un emballage réutilisable à destination des professionnels de l’E-Commerce. Les premiers prototypes, confectionnés en polypropylène, une matière résistante, ont satisfait aux tests en laboratoire et à l’épreuve des chaînes industrielles de La Poste.

Fondatrices de la start-up Hipli
Léa Got (à gauche) et Anne-Sophie Raoult, fondatrices de la start-up Hipli

Un emballage conçu pour une centaine d’envois

Les choix pris par les 2 entrepreneuses normandes ne doivent rien au hasard. Le nom de leur société Hipli est un double clin d’œil : à la ville du Havre, dont elles sont originaires et au pli postal. Leur solution innovante a pour ambition de diminuer le nombre des déchets. Les professionnels de la vente à distance pourront proposer ce mode de conditionnement en option à leurs clients pour la livraison de commandes en ligne. Les marchandises, pour l’essentiel vestimentaires, sont glissées dans le paquet. Après récupération du contenu et par un jeu de pliage, le destinataire renvoie ensuite l’enveloppe, sans frais, à la société Hipli. Conçu pour permettre jusqu’à 100 expéditions, l’emballage est finalement reconditionné pour un nouvel usage.

Le réseau entreprendre Seine estuaire, la CCI VIKin et La Poste à leurs côtés

L’emballage réutilisable a valu aux co-fondatrices de Hipli le prix start 2019 attribué par le réseau entreprendre Seine estuaire. L’association les accompagne dans le lancement de leur produit et la réussite de leur entreprise. Un prêt de 30 000 euros leurs a ainsi été consenti et 3 dirigeants bénévoles du réseau les conseillent à l’occasion de tables rondes mensuelles. La CCI VIKin du Havre, également à leurs côtés, a mis à leur disposition un local de 50 m2 au sein de la pépinière d’entreprises « Le Vaisseau ». Enfin, Hipli a intégré, via La Poste, la communauté French IOT. Dans le cadre de cette sixième édition, l’entreprise havraise s'est illustrée dans la catégorie « Services aux particuliers/professionnels ». Figurant parmi les start-up lauréates finalistes, Hipli bénéficiera d’un accompagnement complet de 6 mois incluant coaching, conseils en plan de financement et mises en relation avec des investisseurs et des filiales du Groupe La Poste.

Des marques emballées, un carnet de commande qui se remplit

Le carnet de commandes qui se remplit est le fruit d’une démarche proactive que détaille Léa : "A l’origine de notre projet, nous avons proposé à plusieurs marques et à des professionnels de la logistique de participer à la conception de l’emballage. Leurs retours nous ont aidés à faire évoluer le produit pour répondre à leurs besoins. Aujourd’hui, plus de 70 sociétés se disent intéressées et nous commençons à établir nos premiers devis. " Le stockage et la gestion des expéditions seront assurés par l'atelier picking, Entreprise Adaptée du Havre, . "Dans notre projet, l’impact social compte autant que l’environnement. C’était donc important pour nous de travailler en circuit court avec un établissement de réinsertion professionnelle", conclut Léa.

Léa Got, co-fondatrice de Hipli, nous explique les enjeux de sa start-up