Éclairage
5 min

Comment lutter contre l’isolement des plus fragiles ?

Services à la personne
Nouvelle Aquitaine

45 personnes de Pau et de son agglomération, de la Soule et de la Basse Navarre, bénéficient actuellement d’une expérimentation de veille à domicile, en partenariat avec La Poste.

90 % (1) des Français plébiscitent le maintien au domicile comme étant la meilleure solution contre la perte d’autonomie. Les collectivités sont en première ligne pour répondre à ce besoin du bien vieillir chez soi. Le test actuellement mené dans les Pyrénées-Atlantiques est totalement financé par le Département. Il cible des personnes âgées de 79 ans en moyenne qui vivent seules ou en couple, connues des services départementaux, des mairies, des professionnels de santé et des associations locales.

« Concrètement, l’adhérent choisit le nombre de passages souhaités dans la semaine (du lundi au vendredi), explique Geneviève Bergé, déléguée auprès des personnes handicapées au Conseil Départemental. Le facteur se manifeste les jours sélectionnés. Il interroge la personne sur son état de santé et si un état de fragilité est constaté, il prévient son supérieur. Ce dernier contacte alors les services des solidarités humaines du départemental. Un agent dédié intervient, sans délai, selon la procédure mise en place. Ce fonctionnement permet un traitement immédiat de l’information. Si aucun problème n’est constaté, le facteur passe un moment convivial avec la personne âgée. A chaque passage, le facteur renseigne son application et l’information est transférée aux services départementaux ».

Le passage du facteur est attendu et apprécié par les personnes âgées

Bilan après cette année d’expérimentation ? « Il fait apparaître une grande satisfaction des personnes âgées. Le facteur, déjà connu par sa régularité de passage est attendu et apprécié. Des échanges cordiaux s’installent, importants pour la personne et valorisants pour le facteur. Ce service à la personne et de proximité proposé par La Poste répond aux besoins des collectivités de lutter contre l’isolement des plus fragiles », indique Jean Lacoste délégué aux personnes âgées.

Le test est renouvelé pour un an. Passé ce délai, le bilan sera présenté à l’exécutif départemental.

Ce service à la personne et de proximité proposé par La Poste répond aux besoins des collectivités de lutter contre l’isolement des plus fragiles.

Jean Lacoste
délégué aux personnes âgées, département des Pyrénées-Atlantiques.
  1. Institut Français des seniors