Rencontre
9 min

L'arbitrage se conjugue aussi au féminin

Développement Territorial

La Poste, avec l’édition 2018 des journées nationales de l’arbitrage, s’engage aux côtés des arbitres avec pour volonté de mettre en avant le rôle capital des arbitres dans le monde sportif : une occasion de mettre un coup de projecteur sur la féminisation de la fonction.

Lucie Laporte et Jade Izquierdo, arbitres, ont sifflé le coup d’envoi, le 28 octobre, de la rencontre Union Bordeaux-Bègles/Rugby Lyon.
Lucie Laporte et Jade Izquierdo, arbitres, ont sifflé le coup d’envoi, le 28 octobre, de la rencontre Union Bordeaux-Bègles/Rugby Lyon.

Depuis 2007, La Poste associe son image à la promotion des arbitres aux côtés des fédérations et ligues professionnelles de sports collectifs tels que le football, le rugby, le handball et le basket-ball. Les arbitres, comme les postiers, sont des acteurs de terrains et de confiance. Investis d’une mission de service public, ils agissent pour tous, partout et tous les jours. Le respect, le courage, la confiance, le fairplay et l’esprit sportif sont autant de valeurs de l’arbitrage partagées par La Poste.

91% des Français approuve la féminisation de l'arbitrage et 87% considèrent que les femmes ont tout autant que les hommes leur place pour arbitrer des compétitions masculines.
Publié par Kantar TNS / La Poste en septembre 2018, le baromètre de l’arbitrage montre que la féminisation de la fonction est très bien accueillie.
Rencontre avec les femmes arbitres qui ont officié lors de la rencontre Union Bordeaux-Bègles/Rugby Lyon au stade Chaban-Delmas à Bordeaux le 28 octobre dernier.