715 panneaux solaires sur le toit de l’Hôtel des Postes à Nantes

Pays de la Loire
Éclairage
5 min

Situé en plein cœur de Nantes, l’Hôtel des Postes va devenir le premier immeuble de la ville à fonctionner en autoconsommation électrique grâce à la mise en place d’une centrale photovoltaïque en toiture sur une surface de 1400m².

« Le projet, a débuté par la rénovation d’une partie de Nantes Hôtel des postes, bâtiment tertiaire de 35 000 m² situé en centre-ville : isolation par l’extérieur, remplacement des menuiseries, travaux de confort thermique et d’économies d’énergie, expliquent chez Poste Immo Charlotte Petit et Antony Guilbert-Cholet. Deux axes d’expérimentation ont été proposés : produire de l’énergie photovoltaïque pour autoconsommer, en couvrant entre 13 et 15 % des consommations électriques du site, et améliorer le pilotage intelligent des systèmes techniques. »

Soutien financier de la Région

« Ce projet a bénéficié du soutien financier de la Région des Pays de la Loire, au titre du dispositif Smile (Smart Ideas to Link Energies) et de la facilitation de Nantes Métropole. Au-delà des travaux d’installation de la centrale photovoltaïque, l’enjeu est aujourd’hui de travailler avec les collaborateurs à l’appropriation des usages du bâtiment. » témoignent Charlotte Petit et Antony Guilbert-Cholet de Poste Immo.

L’autoconsommation

Le principe de l'autoconsommation est de consommer directement l'électricité produite sur place par des panneaux photovoltaïques installés sur site. Ce principe à plusieurs avantages :

· Sécuriser une partie des apports d’électricité ;

· Figer le prix d’une partie de l’électricité consommée sur le site ;

· Gérer le risque d’exposition à la volatilité des marchés de l’électricité ;

· Promouvoir l’énergie verte produite localement;

· Adapter les usages énergétiques en fonction de la production.

715

panneaux photovoltaïques posés, soit 1400m2

13%

des besoins en électricité assurés

174

A/R Paris-Marseille en voiture

en équivalent de CO2 évité par an