4 start-up French IoT présentes à l'évènement digital CES 2021

Innovation
National
Innovation
5 min

Pour la 7e année consécutive, La Poste donnera de la visibilité à des start-up lauréates de son programme d’accélération French IoT dans le cadre du CES 2021. Quatre d’entre elles participeront à cette édition virtuelle, sous le pavillon de la French Tech, en partenariat avec Business France.

Créé en 1967, le Consumer Electronic Show (CES) est devenu le plus important salon consacré à l'innovation technologique en électronique grand public. Dans le contexte de la crise sanitaire, cette 7ième édition s'incarnera dans un format 100 % digital.

Pour les start-up lauréates du programme French IoT, la participation à un événement numérique d’envergure internationale (CES, Slush, Vivatech...) correspond à une étape importante pour le développement commercial ou la recherche d’investisseurs. Du 12 au 15 janvier 2021, ces quatre start-up auront également l’occasion de "pitcher" leurs solutions dans le cadre de l’Innovation Week organisée par le Hub Institute à Paris.

Un numérique éthique, inclusif et à impact positif

Initié en 2015, le programme d’accélération French IoT de La Poste s’est fixé pour objectif de favoriser le développement de services connectés innovants à impact positif. Outre son engagement en faveur d’un numérique éthique, inclusif et à faible impact environnemental, l’accélérateur French IoT accorde une attention particulière à la parité dans les équipes dirigeantes des start-up qu’il sélectionne. Ainsi, la moitié des start-up lauréates du programme en 2020 ont été fondées ou cofondées par des femmes

Parmi les quatorze lauréates de l’édition 2020 du concours French IoT, 4 start-up présenteront leurs solutions au sein de l’espace French Tech de la plateforme du CES virtuel :

  • Whispeak (Deeptech) : solution de biométrie vocale qui permet de s'authentifier avec la voix facilement et en toute sécurité, tout en respectant les données de l’utilisateur.

  • Fifty (RH - management) : Solution de formation "e-doing" pour booster la montée en compétences des collaborateurs, en les faisant passer des bons conseils à la pratique. L’outil recommande des actions personnalisées, aide à leur réalisation grâce à la méthode du nudge (1) et mesure le changement.

  • SearchCab (Smart city & mobilité) : application pour aider les salariés à choisir la mobilité durable pour les déplacements professionnels, sans note de frais. Solution particulièrement sollicitée par les entreprises dans le cadre de la mise en place du Forfait Mobilité Durable.

  • M-Cador (Deeptech) : spécialiste de l’analyse d’images et vidéos en temps réel. Basée sur des caméras intelligentes associées à une technologie d’intelligence artificielle, la solution permet d’automatiser les tâches d’inspections visuelles complexes (OCR, tri,...).

French IoT : un modèle original d'accélérateur

Initié en 2015 dans le but de créer une dynamique autour des services connectés innovants à impact positif, le concours French IoT représente aujourd’hui un vivier de plus de 300 start-up sélectionnées avec l’appui de plus de 100 partenaires territoriaux de l’innovation et du numérique (clusters, CCI, incubateurs, experts…) et le soutien de partenaires grands groupes, dont le Fonds Innovation & Recherche de la Fédération Hospitalière de France, Malakoff Médéric et le Groupe RATP. La Poste sollicite régulièrement des start-up du programme French IoT pour enrichir des services existants. Eisox, Atmotrack ou encore Lancey figurent parmi les start-up apportant quotidiennement des solutions au Groupe La Poste et à ses filiales.

  1. En anglais, nudge signifie "coup de coude". En français, on le traduirait plutôt par "coup de pouce". Appliquée à l'économie, cela signifie une petite intervention dans notre environnement qui modifie les mécanismes du choix, c'est à dire le comportement des gens, pour les influencer dans un sens qui correspondrait mieux à leur propre intérêt ou à l’intérêt général.