Logistique
Publié le 29 novembre 2020

Pour passer du gros camion à l’utilitaire électrique, au vélo cargo ou au chariot pour la livraison finale, La Poste a dû repenser ses flux logistiques autour d’infrastructures relais.

Entrepôt Urby, un Espace logistique de proximité (ELP)

La livraison mutualisée

Face à l’accroissement constant des flux de colis, la solution la plus évidente pour éviter la congestion et la pollution consiste à mutualiser les infrastructures et les moyens de transport. L’objectif est de réduire au maximum le nombre de véhicules en circulation, en activant deux leviers : charger les véhicules au maximum de leurs capacités d’emport, et limiter les distances parcourues en quatre-roues à l’intérieur de la ville.

L’emplacement des infrastructures est crucial. Les grandes infrastructures de tri ou de stockage seront localisées à proximité des axes routiers, avec des camions de gros tonnage en entrée et des utilitaires légers en sortie. Les petites infrastructures seront situées à proximité des destinataires, avec des utilitaires légers en entrée et des moyens de transport doux (chariots, vélos-cargos) en sortie.

Se dessine ainsi un schéma de logistique urbaine vertueux qui concilie la qualité de service, dont le respect des délais, et la qualité de vie, donc l’attractivité, des centres-villes.

La Poste a rodé ce schéma sur ses propres activités en mutualisant les flux de Colissimo, Chronopost et DPDgroup, et le propose aujourd'hui aux acteurs économiques des grandes agglomérations. Depuis 2019, la société Urby stocke leurs marchandises dans des entrepôts situés en périphérie, puis les livre en véhicules à faibles émissions aux commerces du centre-ville. Une solution logistique “augmentée ” de nombreuses facilités, telles que le stockage d’articles, la livraison de clients particuliers directement depuis l’entrepôt ou la récupération de recyclables, qui simplifient la vie des commerçants.

Afin d’accélérer son développement, La Poste et la Banque des Territoires procèdent en 2020 à une augmentation du capital de la société Urby, filiale du groupe postal dédiée à la logistique urbaine. 

Le grand pôle financier public, constitué du Groupe La Poste et du Groupe Caisse des dépôts, a pour vocation de mobiliser sa capacité d’action pour répondre aux grands enjeux de la société et des territoires. La circulation des marchandises génère aujourd’hui des nuisances importantes (congestion, pollution atmosphérique et sonore) dans les villes et les collectivités locales, notamment les autorités organisatrices de la mobilité et les communes, ont un besoin prégnant de fluidifier les échanges.

La reverse logistique urbaine par Urby : distribution de marchandises et collecte de recyclables auprès des commerçants et des entreprises.

En savoir plus sur les logistiques urbaines innovantes