Publié le 3 mai 2021

Ile-de-France : La Poste ouvre sa plus grande plateforme Colissimo

Courrier et colis
National

Afin d’accompagner la croissance du e-commerce, La Poste ouvre à Montereau-sur-le-Jard (Seine-et-Marne), la 5e et la plus importante plateforme de tri colis "nouvelle génération", après les plateformes Colissimo Alpes (La Buissière, 38), Hauts-de-France (Douvrin, 62), Côte d’Azur (Les-Arcs-sur-Argens, 83) et IDF Nord (Le Thillay, 95).

Capable de trier 37 000 colis par heure, cette plateforme est issue du plan d’investissement, lancé en 2016, visant à adapter l’outil industriel. Pilotée par Poste Immo pour le volet immobilier, et après 2 ans de travaux, cette nouvelle plateforme Colissimo est entrée en production fin avril 2021. Elle est désormais la plus grande plateforme postale de traitement de colis de France en termes de surface mais surtout en capacité de traitement : en moyenne 3 fois plus importante que les plateformes de précédente génération.

Depuis 2015, la croissance du e-commerce s’est fortement accélérée en France. En 2020, la crise sanitaire a modifié les habitudes de consommation et les ventes en ligne sont en plein essor. Conséquence du confinement et de la fermeture des commerces non essentiels, 17 400 nouveaux e-commerçants (1) ont vu le jour l’an dernier. Le e-commerce représente aujourd’hui 13,4% du commerce de détail contre 9,8% en 2019 (2). Une tendance qui devrait continuer de s’imposer les prochaines années.

L’e-commerce est devenu l’un des principaux moteurs de croissance de La Poste qui a investi 450 millions d’euros depuis 4 ans afin d’adapter son outil industriel et logistique. 4 plateformes de tri Colissimo ultra-modernes, permettant de traiter, pour certaines, plus de 30 000 Colissimo par heure, ont ainsi été ouvertes en France depuis 2019.

Avec un investissement industriel de 41,2 millions d’euros, la plateforme Ile-de-France Sud, implantée à Montereau-sur-le-Jard, est la 5e plateforme Colissimo nouvelle génération ouverte depuis 2019. Grace à ces investissements, La Poste, avec une croissance de 50% de ses volumes colis au 1er trimestre 2021, accompagne l’essor du e-commerce. Chaque jour, 2 millions de colis sont ainsi acheminés aux quatre coins de la France.

Une technologie de pointe et des conditions de travail améliorées

Cette nouvelle plateforme, d’une superficie d’environ 23 000 m2, devient la plus grande plateforme de tri de Colissimo en termes de surface et de capacité de traitement. Dotée d’un double trieur de dernière génération, elle est capable de traiter plus de 37 000 colis par heure. L’ensemble des équipements (convoyeurs, systèmes d’information…) facilite les activités de manutention.

Cette nouvelle plateforme est la première des plateformes ultra-modernes de Colissimo à être équipée de la technologie "by-pass" qui permet d’augmenter la capacité de tri. Il s’agit d’un système de convoyage qui permet au colis de prendre un "raccourci" sur le trieur. En fonction de son quai de départ, le colis emprunte le chemin le plus court, ce qui lui permet de rester moins longtemps sur le trieur et de libérer rapidement le plateau pour le colis suivant dans une logique d’efficacité.

Le transport des colis est quant à lui optimisé grâce à de nouveaux matériels et processus correspondant aux derniers standards logistiques mondiaux. Les conditions de travail ont été repensées pour limiter les efforts et prévenir les accidents, à la manutention notamment, grâce à des matériels d’aide développés pour La Poste. Le déchargement des colis est par exemple facilité grâce à "l’Express Snoot" : cet outil d’aide à la manutention, adapté pour La Poste française, est un bras articulé positionné au bout de l’encamionneur permettant de faire glisser les colis plutôt que de les porter. Il se déplace latéralement et verticalement pour être toujours au plus près des opérateurs et ainsi limiter les gestes et les déplacements lors du déchargement des colis.

Cette nouvelle plateforme reprend une partie de l’activité de la plateforme Colissimo de Moissy située dans le même département. Cette dernière sera transformée en plateforme mixte incluant une activité de livraison des colis. La bascule des flux s’effectuera progressivement d’avril à juin 2021.

Une empreinte carbone maitrisée

La plateforme Colissimo Ile de France Sud joue un rôle essentiel dans l’optimisation de la gestion des flux puisqu’elle a la fonction de "hub", c’est-à-dire qu’elle regroupe les flux de plusieurs plateformes de tri de colis avec son propre flux à destination d’une même plateforme. Cette organisation permet de réduire le nombre de kilomètres parcourus et d’optimiser le transport des colis. Le mode de chargement des camions en vrac combiné à l’utilisation des caisses mobiles, permet un emport en moyenne de 30% de colis en plus par rapport à une semi-remorque. La généralisation de ces nouveaux modes de transport permettra à La Poste d’éviter l’émission d’environ 15 000 t. de CO2 par an et ainsi de réduire toujours plus son empreinte carbone. En parallèle, la plateforme se prépare à l’obtention de la certification de la norme internationale ISO 14001.

(1)Source Fevad : Bilan du e-commerce en 2020

(2)Source Fevad : Bilan du e-commerce en 2020