Nos missions de service public

Si nous continuons d’occuper une place à part dans le cœur des Français, ce n’est pas juste en raison de notre histoire riche de six siècles. C’est surtout parce que La Poste est l’incarnation emblématique du service utile aux Français. Pour preuve, ils l’ont élue entreprise la plus utile de France (étude « Utilité 2017 » publiée par IFOP – Terre de Sienne).

D’administration d’État, dirigée par un ministère (les PTT), nous sommes passés en 1991 au statut d’établissement public à caractère industriel et commercial. Puis nous avons fait évoluer cette identité vers celle d’une société anonyme à capitaux publics en 2010. Concrètement, cela veut dire que l’État est l’actionnaire majoritaire avec 74 % des parts, et les 26% autres sont détenues par la Caisse des Dépôts et Consignations.

Notre modèle original nous permet d’assurer les quatre missions de service public que l’État nous a confiées par la loi du 2 juillet 1990 et qui forgent notre identité : le service postal universel, la contribution à l’aménagement du territoire et l’accessibilité bancaire et le transport et la distribution de la presse (voir les liens en bas de page).

Quatre missions qui satisfont des besoins d’intérêt général

Mais qu’est-ce qu’une mission de service public ? C’est une activité exercée par ou sous le contrôle d’une autorité publique, ici l’État. Le but est de satisfaire un besoin d’intérêt général. Pour La Poste, il s’agit d’être présent six jours sur sept aux côtés des Français. D’assurer la levée et la distribution du courrier et des colis partout en France. De contribuer à la pérennité d’une presse de qualité et à la diffusion des idées. Ou encore de garantir un accès bancaire à tous.

De cette proximité avec l’État est né un modèle postal unique au monde. C’est ce modèle qui nous permet d’être présents six jours sur sept aux côtés des Français. D’assurer la levée et la distribution du courrier et des colis partout en France. De contribuer à la pérennité d’une presse de qualité et à la diffusion des idées. Ou encore de garantir un accès bancaire à tous.

L’exécution de ces missions est suivie dans un texte qui lie La Poste et l’État : le contrat d’entreprise. Et parce que La Poste reste en phase avec son époque, ce contrat est renouvelé tous les cinq ans et signé par les représentants des deux parties. L’objectif ? Proposer des services de proximité en accord avec les grands principes du service public : égalité, continuité et mutabilité.

Les trois grands principes du service public

Égalité

Chacun doit être traité de la même manière

Continuité

Les services publics doivent fonctionner sans interruption

Mutabilité

Les services publics doivent s’adapter à l’évolution des besoins de la population

Oui, La Poste change. Elle se développe, investit les postières et les postiers de nouvelles fonctions et innove. Et elle fait tout cela avec un seul but : simplifier la vie des Français.

Les missions de service public de La Poste