Une histoire d’innovations

Avoir plus de 500 ans, c’est avoir de beaux souvenirs et un patrimoine exceptionnel mais c’est aussi la preuve d’une capacité, celle d’innover et de se renouveler en permanence pour traverser l’Histoire et ses soubresauts.

Remontez le temps, sur la trace des innovations du Groupe La Poste.

2018

L’e-santé

La Poste s’investit dans l’e-santé et lance une application gratuite qui relie les patients et les professionnels de santé. Avec Docaposte, La Poste propose une plate-forme web, l’espace numérique santé, qui héberge et sécurise les dossiers médicaux des patients : c’est le carnet de santé numérique. Il garantit à ses utilisateurs une confidentialité absolue et un accès à leurs informations 24h/24. La Poste innove, développe et met en œuvre pour ses clients les services de santé connectée de demain.

2017

La livraison de colis par drones

Plus loin, plus vite, plus haut ! De tout temps, La Poste a su mettre à profit les dernières innovations pour en faire profiter ses usagers. En 1984, elle a lancé le premier TGV postal pour que le courrier circule plus rapidement partout en France. En 2017, elle renforce la mobilité de ses services postaux et leur adaptabilité géographique en inaugurant la première ligne de livraison de colis par drones.

2015

Les maisons de services au public

Pour valoriser son maillage territorial fort partout en France, et garantir un accès aux services publics auprès de chaque Français jusque dans les campagnes les plus isolées, La Poste lance les "maisons de services au public" en bureau de poste qui permettent, dans chaque région, d’effectuer des démarches administratives relevant de différentes administrations - Pôle Emploi, l’Assurance Maladie, l’Assurance Retraite, les Allocations Familiales - tout en étant accompagné par les postiers dans ses démarches en ligne.

2010

Les voitures électriques

Pionnier de la mobilité à faible empreinte carbone, Le Groupe La Poste fait, en 2010, un pas supplémentaire vers l’éco-responsabilité en devenant la tête de proue d’un groupement d’achat destiné à faire émerger une filière nationale du véhicule électrique. La Poste avait pris à l’époque l’engagement fort de constituer une flotte de 10 000 véhicules électriques d’ici 2015. Elle en possède aujourd’hui plus de 30 000, ce qui en fait la plus importante dans le monde.

2000

La boite postale numérique

Figurant parmi les premiers acteurs importants d’Internet en France au tout début du XXIe siècle, La Poste a créé la boîte postale numérique en complément des boîtes aux lettres jaunes que tout un chacun identifie.Un outil 2.0 de réception et d’envoi sécurisé du courrier par Internet, doté d’une adresse mail dédiée "@laposte.net". Depuis les années 2000, elle est devenue le 5ème opérateur webmail français, qui comptabilise aujourd’hui 3,4 millions de clients actifs.

1975

Les premiers distributeurs automatiques de billets

En 1975, les premiers distributeurs de billets, qui utilisent une carte magnétique - l’ancêtre des cartes de crédit modernes - sont mis en service dans les bureaux de poste et à l’extérieur de ceux-ci. Ils vont faciliter la vie des usagers qui peuvent plus facilement retirer des espèces, même quand les bureaux de poste sont fermés : la nuit, le week-end ou les jours fériés. En 1981, il en existe 432 dans toute la France. Fin 2017, on dénombrait 7 800 guichets et distributeurs automatiques de billets.

1965

1972

Naissance du code postal

A partir de 1965, La Poste anticipe la hausse des envois de courrier et mécanise le processus de tri en instaurant le code postal. À deux chiffres d’abord, puis à cinq chiffres en 1972. Alors qu’il était opéré manuellement par les postiers, le tri du courrier devient mécanique grâce à la lecture optique qui permet de garantir une livraison plus rapide et la mise en place de la valeur-étalon du temps postal à J+1. En 1966, le cedex, à destination des entreprises, fait également son apparition.

1939-1945

La Poste se met au service de la Résistance

Durant la Seconde Guerre mondiale, des postiers ont soutenu les actions de la Résistance en interceptant les courriers de dénonciation à destination des autorités allemandes. Elle a ainsi pu éviter de nombreuses arrestations. Les personnes dénoncées étaient cachées, et une fois mises en sureté, les lettres étaient finalement acheminées. Présents sur tout le territoire, les postiers ont pu établir une cartographie précise des troupes allemandes partout où elles étaient stationnées. Des informations précieuses qui serviront aux troupes alliées pour la libération du pays en 1944.

1914

1918

La Poste dans la Grande Guerre

Pendant la Première Guerre mondiale, La Poste a joué un rôle essentiel pour soutenir le moral des soldats en acheminant jusqu’au front le courrier envoyé par leurs familles. Près de quatre milliards de lettres, de colis et de cartes postales transiteront ainsi depuis l’arrière. Pour simplifier les démarches de chacun, y compris dans les périodes les plus sombres de l’Histoire, La Poste a créé en 1916 le premier distributeur mécanique de timbres postes. Dans ce conflit, La Poste a payé un lourd tribut – 3 700 postiers tués -, mais la relève a été assurée par les femmes formées à la distribution du courrier.

1901

La toute première voiture électrique

La Poste n’a pas attendu les derniers progrès des véhicules éco-responsables pour en faire l’usage. En 1901, la première voiture postale à prendre la route était équipée d’une motorisation électrique, faisant incontestablement de La Poste une pionnière dans ce domaine. Aujourd’hui, La Poste possède la première flotte de voitures électriques au monde, avec près de 40 000 véhicules en service.

1881

La Caisse Nationale d’Épargne voit le jour

Avec 6 000 bureaux de poste répartis sur l’ensemble du territoire à la fin du XIXe siècle, La Poste est le partenaire privilégié sur lequel la Troisième République va pouvoir s’appuyer pour créer la Caisse Nationale d’Épargne par la Loi du 9 août 1881. Son but ?  Favoriser l’épargne des Français. Elle participera aussi à l’émancipation des femmes qui obtiennent le droit d’ouvrir un livret A sans l’autorisation de leur mari.

1830

La distribution du courrier assurée sur tout le territoire

La distribution du courrier, essentiellement réservée aux grandes villes et à Paris depuis la création de la Petite Poste en 1760, va s’étendre à l’ensemble du territoire à partir de 1830. Des facteurs portent désormais, un jour sur deux, lettres et colis jusque dans les campagnes, même dans les zones les plus reculées. Il faudra attendre 1864 pour que la distribution se fasse six jours sur sept.

1790

Le secret des Lettres avec le Serment professionnel des postiers

Sous l’Ancien Régime, le roi pouvait, selon son bon vouloir, ouvrir n’importe quelle correspondance privée et prendre connaissance de son contenu. Il avait en outre à sa disposition un service de renseignement chargé de l’inquisition postale. Le secret des lettres n’était pas garanti. La Révolution Française mettra fin à cette pratique abusive en instaurant en 1790 le Serment des postiers, et le secret des correspondances par un décret du 10 juillet 1791, renforcé en 1829 par la création de la lettre recommandée.

1653

Les premières boites aux lettres

Jean-Jacques Renouard de Villayer, membre de l’Académie française, va révolutionner la distribution du courrier à Paris en installant les premières boites aux lettres. Les correspondances, affranchies d’un timbre-poste, peuvent circuler rapidement dans la ville. Néanmoins, il faudra attendre 1760 et la création, par Claude Humbert Piarron de Chamousset, de la Petite Poste, une poste locale à l’usage du peuple, pour que les boîtes aux lettres se démocratisent, au point d’être devenues incontournables au XXe siècle.

1632

La première carte routière

Dans la première moitié du XVIIe siècle, le royaume de France comptabilise 623 relais postaux, présents dans chaque région, essentiellement à l’usage du roi et de son administration. Pour que le courrier circule rapidement à cheval sur l’ensemble du territoire, un réseau des routes de La Poste a été initié sous Louis XI. Ce réseau postal servira rapidement au transport des personnes, donnant naissance au premier système de routes, qui sera cartographié en 1632 par Nicolas Sanson sous l’appellation « Les Postes de France ».