Récit
2 min

Week-end à Nantes pour les élèves de l’Envol

Pays de la Loire

Les élèves du programme l'Envol de La Banque Postale ont participé à un week-end de découverte et de partage avec leurs parrains et marraines postiers à Nantes.

Les élèves en compagnie de leurs parrains et marraines postiers

Théo, Mohamed, Sami, Emmanuel, Gaby, Nabintou, Nathan, Cheïma, Elrick et Oélia ont tous un point commun : ils participent à l’Envol, le programme de mécénat de compétences lancé par La Banque Postale il y a 7 ans. Objectif : accompagner des élèves talentueux issus de milieu modeste ou rural jusqu’aux études supérieures. Début octobre, ils se sont retrouvés à Nantes pour un week-end de découverte et de partage avec leurs parrains et marraines, postiers des Pays de la Loire.

Le salon de l’étudiant constitue la première étape du périple, avec pour objectif d’aider les élèves à construire ou approfondir leur projet professionnel. L’un a la tête dans les étoiles et veut devenir pilote d’avion, l’autre se voit paléontologue, les mains dans la terre à la recherche de restes fossiles. Deux autres souhaitent faire du droit mais ont besoin de découvrir tous les métiers qui se cachent derrière cette discipline.

Découverte de « l’éléphantesque » patrimoine nantais

Trois petits tours de roues, et nous voilà partis en vélo électrique à la découverte de « l’éléphantesque » patrimoine nantais. Après une pause goûter bien méritée, l’expo photo « To the moon and back » nous permet de découvrir l’univers surréaliste d’Erik Johansson. Mais bien sûr, un week-end dans la capitale bretonne ne pouvait s’achever sans une visite au Château des Ducs de Bretagne. Le destin hors du commun d’Anne de Bretagne finit de conquérir les élèves de l’Envol, déjà sous le charme de Nantes.

 

Nous, parrains et marraines, partageons cette même envie de nous investir auprès des jeunes pour les aider à progresser, leur donner confiance en eux.

Pauline
Marraine de Cheïma

L’histoire du petit-beurre nantais

Au final, le programme riche et varié concocté par les parrains et marraines aura permis à chacun de nourrir son esprit… mais aussi son corps. Et question gourmandise, une anecdote partagée par l’un des guides aura particulièrement marqué les esprits : l’histoire du fameux petit-beurre de Lu.

Le but de M. Lefèvre Utile était de créer un gâteau qui puisse être mangé tous les jours. D’où son idée originale de matérialiser le temps. Ainsi, les 52 dents représentent les semaines de l’année, les 4 coins, les saisons, le biscuit mesure 7 cm pour les 7 jours de la semaine et enfin les 24 petits points rappellent les 24 heures de la journée. Forts de cette nouvelle connaissance, certains tentent de relever le challenge de manger trois petits-beurre en moins d’une minute ! Pari réussi haut la main.

« Ouvrir des portes »

« Mais au-delà de ces découvertes, ce sont avant tout les rencontres et tous les moments passés ensemble qui font la richesse de ces week-ends. Du côté des élèves mais aussi pour nous, parrains et marraines. Nous exerçons certes des métiers très différents à La Poste. Mais nous partageons cette même envie de nous investir auprès des jeunes pour les aider à progresser, leur donner confiance en eux. Et leur ouvrir des portes qu’ils n’auraient pas forcément poussées sans le petit coup d’ailes de l’Envol. »

Un communiqué de presse pour en savoir plus sur l’Envol