Récit
2 min

VivaTech 2018 – L’innovation numérique by La Poste

Transformation numérique

Quelle affluence ! Avec plus de 100 000 visiteurs, soit 48% de plus qu’en 2017, VivaTech s’impose, après le CES Las Vegas, comme l’un des rendez-vous majeurs de l’innovation numérique. Et ce rendez-vous a consacré La Poste comme l’un des acteurs français les plus influents du secteur.

Pour preuve, l’attention que lui portaient les réseaux sociaux durant l’événement surclassait celle qui était accordée aux autres entreprises, Microsoft inclus. La Poste était partout sur les smartphones : Twitter bien sûr, avec 2700 tweets et retweets pour un total de 23 millions d’impressions, mais aussi Périscope, LinkedIn, Instagram…

Sur le salon aussi, La Poste bénéficiait d’une belle visibilité, avec un stand jaune, immense, bien placée, et repérable de loin, grâce à l’arbre majestueux qui s’élevait en son centre, étendant sa large ramure au-dessus des visiteurs.

Ils furent nombreux, et cela durant les trois jours du salon. Durant les deux premiers jours, réservés aux professionnels, ils se pressaient pour assister aux pitchs et aux conférences de La Poste et des 40 start-up partenaires (télécharger leurs fiches ici). Et le dernier jour, ouvert au grand public, ils se bousculaient pour participer aux animations proposées et rencontrer les deux youtubeurs Vodk et Amixem. Tous étaient accueillis sur le stand par des facteurs et des chargés de clientèle qui leur faisaient découvrir, par des démonstrations, les solutions innovantes de La Poste, et répondaient à leurs questions.

Pitch d’une des 40 start-up partenaires invitées par La Poste
Pitch d’une des 40 start-up partenaires invitées par La Poste

L’e-santé en vedette

Portées par l’annonce de la signature d’un partenariat entre Elsan, leader français des cliniques privées, et Docapost, filiale du groupe La Poste (lire le communiqué), ce sont les solutions d’e-santé, déjà présentés lors du CES de Las Vegas (voir notre article), qui ont le plus intéressé les professionnels : mutuelles, laboratoires pharmaceutiques, praticiens…

Jaab, le porte-monnaie connecté destiné aux enfants/adolescents, a pour sa part séduit les banques et les mutuelles… mais pas seulement !

Il a enthousiasmé tous ceux qui l’ont approché, y compris Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État chargé du Numérique, et Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, qui en ont respectivement précommandé trois et quatre ! Jaab sera commercialisé en septembre 2018.

Sur le stand, étaient également présentées deux solutions spécifiquement destinées au e-commerce : La Boutique France, qui permet aux entreprises de commercialiser, simplement et rapidement, leurs produits sur le marché chinois ; et Colissimo Pass, un abonnement qui permet aux e-shopper de n’avoir aucun frais de port à payer chez l’ensemble des e-commerçants référencés.

Pour le reste, tous les objets connectés (et les services associés) présentés à Las Vegas étaient en démonstration sur le stand : Digiposte, Le Vélo (VAE connecté), Monimalz (tirelire numérique et ludique), les kits AtHome et AtWork (pilotage de l’environnement domestique et professionnel), etc.

 

Et pendant ce temps, le chariot suiveur accompagnait docilement « son » facteur dans les allées du salon, suscitant toujours la curiosité du public (voir notre article)…

« C’est remarquable la façon dont La Poste fait sa métamorphose ! »

On entend encore parfois que La Poste se « convertit » au numérique. On pouvait dire cela à l’époque où les facteurs troquaient leurs carnets et leurs fiches papier contre des smartphones. C’était il y a 4 ans.

Aujourd’hui, La Poste propose quantité de services associés à des sites Internet et/ou des applications mobiles. Elle fédère de très nombreuses start-up au sein de son programme French IoT. Elle poursuit des dizaines de projets innovants, seule ou en partenariat. Elle attire de jeunes développeurs séduits par ses méthodes de travail agiles. Et, chaque année, elle propose aux postiers qui le souhaitent d’intégrer l’école Simplon pour se former aux métiers du digital…

Aujourd’hui, le numérique est véritablement inscrit dans l’ADN de La Poste, et parce que son ADN comporte également des valeurs de service, d’équité et de proximité, le numérique qu’elle développe porte les mêmes valeurs.

Il rend un vrai service. Il simplifie la vie.

Il est accompagné, avec de la proximité humaine, auprès des publics peu à l’aise avec le digital. Et bien sûr, il respecte la sécurité et la confidentialité des données personnelles, comme le facteur le fait du courrier. Il rend un vrai service. Il simplifie la vie.

 Lors du salon VivaTech, un visiteur a rendu compte de cette profonde évolution en une phrase : « c’est remarquable la façon dont La Poste fait sa métamorphose ! »