Éclairage
5 min

Une nouvelle plateforme colis au nord de l’agglomération nantaise

Excellence logistique

Un arbre a été planté le 7 mars 2019 sur le site de la future plateforme multi-flux courrier-colis de Carquefou, en présence de représentants de La Poste et de partenaires associés au projet.

Photo de la plantation de l’arbre, à proximité du site, par les officiels.

Le nouvel établissement a vocation à livrer très rapidement (en J+1) les paquets à destination des habitants du nord de la métropole nantaise.

Quelque 60 personnes étaient réunies pour l’occasion, autour d’une partie des futures équipes qui y travailleront. L’ensemble du comité de direction de la DEX Services Courrier Colis Pays de la Loire avait fait le déplacement, autour d’Alain Charrier. Côté immobilier, on pouvait noter la présence de Martial Veillères, directeur de Poste Immo région Ouest, aux côtés de Jean-Christophe Courne Noléo, président d’Alsei, promoteur du projet.

Les élus et partenaires externes de tout l’écosystème de la métropole nantaise étaient également présents : Véronique Dubettier-Grenier, maire de Carquefou et conseillère départementale pour le 44, Laurent Delambily, chargé de mission économique du pôle Erdre Loire, Marie-Christine Hémon, conseillère municipale de Sainte Luce sur Loire et Karine Fouquet, présidente de la commission départementale de présence postale territoriale (CDPPT) de Loire-Atlantique.

+20%

C’est l’augmentation du trafic colis en Loire-Atlantique entre 2015 et 2018

Il s’établit actuellement à 29 000 colis par jour

L’équivalent de treize terrains de football : c’est la taille de la nouvelle plate-forme de préparation et de distribution du courrier, en cours de construction en face de la maison d’arrêt de Carquefou et de la future plateforme Lidl, dans le nord de l’agglomération nantaise.

« Prévue pour ouvrir le 24 septembre 2019, elle aura vocation à alimenter l’ensemble de l’agglomération en paquets distribués en J+1, le nouveau standard du marché avec l’e-commerce », explique Frédéric Collet, directeur de l’établissement. L’objectif est d’absorber l’augmentation massive du flux de colis, année après année, due à l’essor sans précédent des achats sur Internet.

« Concrètement, tous les colis de la métropole arriveront ici en vrac, puis seront traités sur des chaînes automatisées, explique Frédéric Collet. Cela permettra quatre à cinq fois moins de manutention pour les opérateurs : de quoi améliorer fortement leurs conditions de travail. »

Enfin, les locaux ont été pensés pour pouvoir aisément stocker, tous les jours, une quantité importante de repas. Des colis très spéciaux, chauds ou froids, ensuite livrés à domicile par le facteur dans le cadre des nouvelles offres « Savourer chez vous » et « Proxi Course repas ».

Un nouveau schéma industriel colis dans la région Pays de la Loire

La mise en place de la nouvelle plate-forme à Carquefou s’inscrit dans le cadre plus large d’un schéma industriel de traitement des flux de colis complètement remodelé dans toute la région Pays de la Loire. Dans le cadre de ce projet industriel ambitieux, une plateforme analogue sera prochainement mise en service au sud de l’agglomération.

Demain, l’une et l’autre pourraient contribuer à mutualiser les flux entrants, en synergie avec d’autres opérateurs, afin d’optimiser la logistique du dernier kilomètre, comme le propose aujourd’hui le réseau Urby (voir article).