Éclairage
5 min

Traverser dans les passages piétons pour préserver la planète

Transitions écologiques
Ile de France

Proposer aux citoyens d’agir pour la planète en traversant dans les passages piétons… l’idée peut surprendre. Pourtant, Laura Lekbir, alternante à La Poste, a déposé ce projet lors du challenge Innovation Sécurité Routière… et elle a remporté le 3e prix !

Photo de Laura Lekbir, alternante à La Poste, recevant le 3e prix du challenge Innovation Sécurité Routière avec ses camarades de promotion Sarah Vinot et Charlotte Vidal.
Laura Lekbir, alternante en Master 1 Ressources Humaines à la Direction régionale Ile-de-France Sud, a reçu le 3e prix du challenge Innovation Sécurité Routière avec ses camarades de promotion Sarah Vinot et Charlotte Vidal.

Le challenge Innovation Sécurité Routière est organisé chaque année sur la plateforme Agorize en partenariat avec plusieurs entreprises, dont le Groupe La Poste. Il propose à des étudiants et des start-ups de relever des challenges sociétaux, avec plusieurs prix à la clé.

Trois camarades de promotion en Master 1 Ressources Humaines, dont Laura Lekbir, alternante à La Poste, ont uni leurs forces sous la bannière « Safe Energy » pour participer au concours avec un projet original qui vise à inciter les citadins à utiliser les passages piétons.

Un projet qui allie sécurité routière et démarche écocitoyenne

Partant du constat alarmant qu’un piéton est tué chaque jour dans l’Hexagone dont les deux tiers en milieu urbain, l’équipe a décidé de se pencher sur la sécurité des piétons. Leur projet : un nudge, un dispositif qui incite les citoyens à modifier leur comportement vers un autre plus vertueux, sans remettre en question leur libre arbitre.

Le principe : proposer aux piétons qui traversent dans les clous de produire de l’électricité ! Le projet consiste à placer des dalles podo-électriques, qui convertissent la pression en énergie électrique entre les bandes blanches des passages piétons, avec – c’est l’aspect incitatif – une borne qui permet à chacun de voir le niveau d’énergie produite. L’électricité ainsi générée peut ensuite être exploitée pour, par exemple, alimenter l’éclairage public.

Ce dispositif permet aux citoyens de satisfaire leur conscience écologique, avec des résultats immédiats et tangibles (affichage sur la borne) à chaque fois qu’ils utilisent les passages piétons. Il les incite à traverser la route dans les meilleures conditions de sécurité possible.

L’usage innovant d’une technologie existante

Du côté des communes, la création d’énergie permettrait de rentabiliser l’investissement en 9 ans. La technologie des dalles podo-électriques existe déjà et elle s’intègre discrètement dans l’environnement urbain.

Sur 230 projets déposés au niveau national, le projet de l’équipe Safe Energy a reçu le 20 juin 2019 le 3e prix du challenge Innovation Sécurité Routière. Il a été décerné par un jury composé de professionnels et d’élus, dont Patrick Beaudouin le maire de Saint-Mandé, dans le Val-de-Marne (94).