Veille
5 min

Un relais poste dans un ESAT à Châteaubernard

Développement Territorial
Nouvelle Aquitaine

Un point de service La Poste Relais a ouvert le 16 octobre dans l’ESAT (établissement de service et d’aide par le travail) à Châteaubernard, en Charente. Une première pour la Nouvelle-Aquitaine.

Jérôme Lorieux, Pierre-Yves Briand et Alain Geoffroy dans la boutique accueillant le relais.

C’est une première en Nouvelle-Aquitaine : La Poste vient d’ouvrir un Relais dans un ESAT dans la commune de Châteaubernard.

A l’origine était un bureau de Poste ouvert 15 heures par semaine que La Poste proposait de transformer en Relais Poste ou Agence Postale. La particularité de cette commune de 3 800 habitants est d’avoir, sur son territoire, la plus grosse zone commerçante de Cognac, un peu éloignée du bourg de Châteaubernard.

Après en avoir longuement échangé avec le maire, Pierre-Yves Briand, et son équipe, La Poste a accepté de créer deux points de contact. Le premier est situé dans la mairie de Chateaubernard qui est tenu par des agents municipaux aux horaires d’ouverture de la mairie.

Un travail très valorisant

Le second est un Relais qui a trouvé sa place dans l’ESAT de l’Arche qui se situe dans la zone commerciale. Ce dernier propose un service de repassage, de la vente de rebus de chêne et une boutique où l’on trouve, entre autres, des produits faits-maison. Désormais, cette boutique proposera les services postaux : vente de timbres, dépôt et retrait des colis et instances… avec une amplitude horaire particulièrement intéressante pour les clients.

Les clients de La Poste qui passeront chercher leurs colis et instances pourront également profiter des services et produits proposés dans la boutique.

Une vraie vitrine pour l’Arche

Alain Geoffroy, directeur du Réseau La Poste/Banque Postale sur le secteur de Cognac/Jarnac, complète : «  L’originalité est d’avoir confié la partie Relais à une structure à caractère social et solidaire. C’est une première et cela offre une vraie vitrine à la boutique de l’Arche qui en outre touchera 500 € par mois en contrepartie. »