Rencontre
9 min

Signature d’un partenariat entre La Banque Postale et l’Uniogec

Développement Territorial
Auvergne-Rhône-Alpes

L’union interdépartementale des organismes de gestion des établissements d’enseignement catholique (Uniogec) du Rhône-Roannais a signé une convention de partenariat avec La Banque Postale, à Lyon le 2 avril dernier. Pierre-Vincent Guéret, président de l’Uniogec Rhône-Roannais explique ce partenariat avec La Banque Postale.

Photo de Pierre-Vincent Guéret, président de l’Uniogec Rhône-Roannais, et Martine Thouverez, directrice régionale Centre-Est des Marchés des Entreprises & Institutionnels à La Banque Postale.
Pierre-Vincent Guéret, président de l’Uniogec Rhône-Roannais, et Martine Thouverez, directrice régionale Centre-Est des Marchés des Entreprises & Institutionnels à La Banque Postale.

Présentez-nous l’Uniogec

Pierre-Vincent GUÉRET : L’Uniogec fédère les 155 organismes de gestion des établissements catholiques d’enseignement associés par contrat au service public de l’éducation. Dans nos statuts, les organismes de gestion (sous forme associative) soutiennent les établissements d’enseignement en assurant l’intégralité des tâches liées à l’emploi, l’immobilier et la gestion financière. Nous servons ainsi plus de 90 000 élèves dont les familles ont fait le choix de nos établissements pour leur approche éducative.

Le rôle de l’Uniogec est de soutenir les bénévoles des organismes de gestion de l'enseignement catholique (Ogec) dans leur gestion quotidienne et dans leur développement au service de la communauté éducative. Nous sommes aussi en charge d’une cohésion et d’une régulation, en étant membre de droit de chaque conseil d’administration et des instances de validation des projets immobiliers.

Pourquoi ce partenariat avec La Banque Postale ?

L’Uniogec regarde « l’Horizon 2030 » de l’Enseignement catholique avec un optimisme ambitieux. Les défis ne manquent pas : développement de nouvelles approches éducatives et pastorales, régionalisation, modernisation immobilière, développement de réseaux et de bassins pédagogiques… Ils sont enthousiasmants mais laissent peu de place à l’amateurisme. Aussi, notre stratégie 2019 associe l’appui au développement à la modernisation des pratiques, en recherchant les plus frugales en temps et en moyens. Pour cela, nous avons besoin de partenaires solides, capables de comprendre nous enjeux éducatifs, associatifs, non lucratifs, et La Banque Postale a su nous proposer un partenariat adapté. 

Quels sont vos objectifs ?

Le Roannais et le Rhône sont des territoires dynamiques pour l’enseignement catholique. La renommée de nos grandes institutions et le dynamisme de la pédagogie et de la vie associative dans l’ensemble des établissements attirent chaque année environ 1 000 élèves supplémentaires. Nous avons donc besoin de partenaires capables d’accompagner notre mouvement. La suite est donc simple : nous attendons de La Banque Postale qu’elle puisse comprendre nos attentes et notre fonctionnement, et proposer à nos Ogec des services adaptés à une gestion fluide (prélèvements en masse, paiement en ligne, sécurisation des circuits de validation administratif/bénévole), ainsi que des modes de financement appropriés à nos projets d’investissements immobiliers et numériques. De la sorte, La Banque Postale participera à nos côtés au développement d’une œuvre éducative ambitieuse.