Rapprochement de La Poste et de la Caisse des Dépôts : l’Autorité de la concurrence autorise la création d’un grand pôle financier public

National
Éclairage
5 min

L’Autorité de la concurrence a annoncé lundi 30 décembre avoir autorisé les prises de contrôle de CNP Assurances par la Banque Postale et du Groupe La Poste par la Caisse des Dépôts. Cette décision ouvre ainsi la voie à la création du futur pôle financier public prévue début 2020.

La mise en œuvre de ce projet passera par deux étapes concomitantes. D’une part, par voie d’apport par l’Etat et la Caisse des Dépôts à La Poste, puis par celle-ci à La Banque Postale, de leurs participations respectives de 1,11% et 40,87% au capital de CNP Assurances. Et d’autre part, par l’acquisition par la Caisse des Dépôts auprès de l’Etat, d’une participation complémentaire au capital de La Poste pour un montant de près d'un milliard d'euros.

 Au terme de ces opérations, la Caisse de Dépôts sera l'actionnaire majoritaire de La Poste, à 66%, aux côtés de l'Etat qui en conservera 34%. De son coté, La Banque Postale deviendra l’actionnaire majoritaire, à hauteur de 62,1 % de CNP Assurances.

 Compte tenu de la présence de la Caisse des Dépôts et du Groupe La Poste dans de nombreux secteurs économiques, l’analyse de l’Autorité a porté sur un grand nombre de marchés tels que la banque, l’assurance, l’immobilier, traitement des documents et des données, l’accès à internet et de la santé.