Que fait La Poste en matière de santé ?

National

Depuis 2017, La Poste se développe dans la santé à domicile et l’accompagnement du parcours patient, afin notamment de venir en aide aux personnes âgées. Cette stratégie de diversification s’appuie sur les services humains et digitaux du Groupe, sa présence territoriale et sur l’acquisition de nouvelles expertises dans les domaines des services de santé.

La Poste entend ainsi contribuer, en tant que tiers de confiance, à la transformation du système de santé en se positionnant aux côtés des professionnels de santé pour apporter des réponses qualitatives sécurisées aux besoins d’accompagnement des patients.

Près de 20 millions de Français auront plus de 60 ans en 2030, parmi lesquels un million sera nonagénaire. Autre augmentation qui touche tous les âges, celle des malades chroniques, en 2025, on estime à 20% les Français qui seront atteints d’une affection de longue durée. Cela se traduit par des besoins de prise en charge et d’accompagnement qui évoluent. D’autant que la nécessaire mutation du système de santé accélère les prises en charge ambulatoires, pour permettre d’économiser les frais de séjours en hôpital.

La santé à domicile et, plus largement l’accompagnement du parcours patients, sont amenés à se développer.

En appui des politiques publiques, aux côtés et en relais des professionnels de santé, La Poste apporte toutes ses expertises ; humaines, logistiques et digitales pour contribuer en tant que tiers de confiance à sécuriser les prises en charge à domicile, créer du lien et développer des services d’accompagnement du parcours patient.

Ses valeurs fortes, spécifiques, héritées et cultivées par sa présence territoriale et l’universalité du service pour tous viennent contribuer à l’engagement de La Poste dans la mission qu’elle s’est donnée d’être aux côtés des acteurs du soin dans l’accompagnement des parcours.

La stratégie repose sur 4 piliers :

01 - La santé à domicile :

La Poste propose, en appui des professionnels du soin, des services d’accompagnement pour assurer et sécuriser la prise en charge des patients à leur domicile, notamment après une hospitalisation. Ainsi, et toujours dans le cadre d’une prescription médicale, La Poste via ses facteurs ou ses intervenants professionnels de santé intervient pour livrer des médicaments, du matériel médical et des consommables ou pour prendre en charge des patients à leur domicile. Pour cela, aujourd’hui, La Poste comptabilise plus de 1000 professionnels dont 200 de santé : infirmiers, diététiciens, kinésithérapeutes…

02 - L’accompagnement des parcours de santé avec la e-santé :

Premier hébergeur de données de santé en France, La Poste dispose d’infrastructures numériques souveraines qui permettent de proposer des outils digitaux aux professionnels et aux établissements de santé pour fluidifier les parcours patients. La Poste se développe également dans la télésurveillance, maillon clé du lien et du suivi entre les médecins et leurs patients à domicile.

03 - La logistique :

La Poste met ses capacités logistiques de préparation de commande au service des établissements de santé. A travers ses métiers historiques et le développement de solutions dédiées à la santé sous température dirigée notamment, La Poste est un partenaire logistique des acteurs opérationnels et institutionnels de santé : navettes entre hôpitaux, transport de prélèvements biologiques vers les laboratoires… Elle propose également aux pharmacies d’assurer la livraison de médicaments sous ordonnance auprès des particuliers.

04 - La prévention et le maintien à domicile :

La Poste se positionne sur le terrain de la prévention car pour mieux soigner, il faut être en mesure de détecter et d’anticiper. Des expériences sont menées aussi bien avec des collectivités locales qu’avec des établissements de santé pour préserver au mieux l’autonomie des seniors.

Avec ces nouveaux services, La Poste répond ainsi aux attentes des territoires et de leurs habitants, pour prévenir et accompagner l’autonomie au domicile des personnes âgées. Elle contribue, en relais des politiques publiques et des professionnels de santé à la transformation du système de santé et à la médicalisation à domicile, tout en créant des emplois sur ces nouveaux métiers dans les territoires.