Rencontre
9 min

Programme Dépar : Interview croisée de Philippe Wahl et Jean-Pierre Gorges

Transitions écologiques

Depuis le mois de novembre, Chartres métropole et La Poste proposent ensemble une opération gratuite de diagnostic énergétique de l’habitat. Ce partenariat original s’inscrit, pour Chartres métropole, dans ses prérogatives de rénovation de l’habitat, menées dans le cadre de la loi de transition énergétique. Une présentation par Jean-Pierre Gorges, président de Chartres métropole, et Philippe Wahl, président-directeur général du Groupe La Poste.

Philippe Wahl - président-directeur général du Groupe La Poste et Jean-Pierre Gorges président de Chartres métropole
Philippe Wahl - président-directeur général du Groupe La Poste et Jean-Pierre Gorges président de Chartres métropole

Votre Agglo : Comment percevez-vous les enjeux en matière de transition énergétique ?

Philippe Wahl: L’État a fait de la transition énergétique une priorité nationale et nos activités en sont fortement impactées : livraison de courriers et colis, parc immobilier ou déploiement de services numériques exigent une grande quantité d’énergie. La Poste s’est donc engagée depuis 10 ans dans une démarche de réduction de son empreinte carbone (véhicules électriques, électricité 100% renouvelable pour les bâtiments…). La transition énergétique est dans notre ADN : notre ambition est de développer une économie responsable au service de l’intérêt général, alliant utilité sociale et entrée sur des marchés rentables et porteurs d’avenir pour l’entreprise.

Jean-Pierre Gorges: Cette transition, qui doit nous conduire à des économies significatives et durables d’énergies, est l’un des grands enjeux actuels. Un enjeu d’autant plus exigeant que, pour l’atteindre, il va falloir revenir sur des décennies de mauvaises habitudes et adapter, rénover ou repenser tout un patrimoine bâti. Pour que chacun puisse individuellement s’en emparer, il est essentiel que cette ambition soit relayée par les niveaux les plus proches du citoyen : les Villes et leurs intercommunalités.

VA : Comment vous inscrivez-vous dans ces nouveaux enjeux et que proposez-vous comme dispositif ?

PW: 2016 a vu la mise en œuvre de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Le Groupe La Poste s’est organisé pour répondre aux obligations et en être l’un des fers de lance. Nous avons acquis des savoir-faire et développé des solutions, comme dans la rénovation énergétique des logements. Enjeu majeur dans la lutte contre le réchauffement climatique, il nécessite aujourd’hui, pour les collectivités, d’accélérer le rythme des travaux d’amélioration de l’habitat. En tant que grande entreprise publique ayant le sens de l’intérêt général, La Poste met son expertise au service des territoires.

JPG: Pour prendre l’exemple du bâtiment, les économies d’énergies passent notamment par de meilleures performances d’isolation et de chauffage. Ceci sous-entend de nouvelles normes de construction, mais aussi d’importants travaux de rénovation du bâti ancien. Chartres métropole est déjà en piste dans ces deux domaines, à travers son plan local de l’habitat (PLH) et les programmations de sa politique de la Ville. Si ceci est conçu au niveau de l’agglomération et non pas seulement des communes, c’est pour que le territoire connaisse une évolution équilibrée. Et il s’agit aussi bien de programmes de rénovation et de construction de logements, que de création d’équipements publics de services, de loisirs ou de sports… tous desservis par des transports eux aussi les plus sobres possibles. Nous nous sommes pleinement engagés dans cette dynamique, et a fortiori en nous dotant de nos propres outils d’équipement et de modernisation du territoire : nos sociétés locales « satellites » construisent, aménagent, déploient le transport, assainissent, fournissent énergies et fluides de toutes sortes, etc. C’est comme cela que nous avons choisi de faire progresser notre territoire, avec une pleine maîtrise de nos orientations et de nos calendriers.

VA : Pouvez-vous nous présenter le service DEPAR et les objectifs que vous lui assignez ?

PW: La Poste propose aux collectivités de s’appuyer sur sa proximité, le capital confiance des facteurs et son maillage pour aller directement à la rencontre des ménages les plus modestes et les sensibiliser à la rénovation énergétique de leur logement. Le programme DEPAR (Diagnostic énergétique pour accompagner la rénovation) a pour objectif de les inciter à réaliser des travaux pour améliorer la performance énergétique de leur logement. Il repose sur l’intervention du facteur et d’un diagnosticien. Ce programme, validé par l’État, s’appuie sur le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) et est co-financé par les énergéticiens en leur qualité d’obligés.

JPG: Encore une fois, ce dispositif original illustre combien la proximité est importante pour tous les actes de la vie. Que ce soit aux guichets de nos services ou en se rendant chez les usagers, il faut que les prestataires de services publics soient en capacité de s’intéresser et de prendre en compte toutes les particularités des demandes. C’est cette proximité que nous allons encore étendre à partir du printemps, en ouvrant un nouveau service dédié à la rénovation de l’habitat : notre plateforme de rénovation énergétique. Il s’agira d’une porte d’entrée unique pour se renseigner sur les aides à la rénovation de l’habitat, déposer les dossiers de demandes de subvention de travaux, et trouver les entreprises, locales elles aussi, qui seront conventionnées avec nous pour rendre ces travaux plus faciles à programmer et à financer. Ce nouvel outil au service des habitants de Chartres métropole viendra enrichir l’offre de service déjà conséquente de notre guichet unique et, en fin d’année de notre Pôle administratif. Nous vous la présenterons en détail lors de son lancement.