Événement
2 min

Prix RSE de l’ONU : 525 km à vélo pour la factrice de Pontarlier

Transitions écologiques

La Poste est candidate au prix RSE de l’ONU : 4 facteurs ambassadeurs parcourront 525 km à vélo électrique pour relier Paris à Bonn en Allemagne. Aurore Girardet, factrice ambassadrice à Pontarlier, dans le Doubs, a été sélectionnée pour participer à cette aventure humaine et sportive, et mettre en lumière l’exemplarité de l’entreprise en matière de RSE.

Chaque année, les Nations Unies organisent un prix pour le développement durable, le United Nations Climate Action Awards. Il récompense, dans diverses catégories, les initiatives RSE des entreprises et des organisations.

Pour l’édition 2019, Le Groupe La Poste dépose sa candidature dans la catégorie Neutralité Carbone. Le dépôt de candidature doit se faire avant le 30 avril au Campus des Nations Unies à Bonn, en Allemagne.

Pour cela, La Poste a sélectionné, dans toute la France, 4 facteurs ambassadeurs qui vont réaliser le trajet Paris-Bonn en vélo à assistance électrique (VAE). Un trajet de 525 km, du jeudi 25 au lundi 29 avril, pour aller déposer symboliquement le dossier de candidature.

Et ce mardi 23 avril, Aurore a rendez-vous avec la presse : photos, interviews… les micros et caméras accaparent la factrice de Pontarlier qui s’apprête à partir à l’ONU ! « C’est vraiment très agréable de se retrouver sous le feu des projecteurs et des médias pour mettre à l’honneur cette démarche et l’action du Groupe La Poste en faveur du développement durable. »

Aurore Girardet, factrice ambassadrice à Pontarlier, prête pour l’aventure !

Photo avec les quatres fact.eurs.rices qui rallieront l'ONU à Bonn : Yohan Quiquine, Sophie Grimal, Tony Trihn et Aurore Girardet.
L'équipée de fact.eurs.rices qui ralliera l'ONU à Bonn avec de gauche à droite, Yohan Quiquine, Sophie Grimal, Tony Trihn et Aurore Girardet.

« Le 3 avril dernier, un représentant de la direction de la communication du Groupe m’a présenté le projet m’expliquant que la sélection se ferait parmi les facteurs ambassadeurs. J’ai répondu oui tout de suite ! Je m’en souviens, il y avait encore 10 cm de neige. Nous ferons des étapes de 100 km en moyenne. C’est un défi physique pour moi : le départ approche, alors je me prépare physiquement 1h à 1h30 par jour. Je suis une sportive intermédiaire, vélo, randonnée, natation, course mais sans compétition à mon actif. J’ai déjà croisé les autres participants lors des rencontres de facteurs ambassadeurs. On va passer 6 jours ensemble, cela va être exceptionnel. J’espère qu’on sera là à temps pour déposer le dossier de candidature dans les délais. On va tout faire pour y arriver. Alors quelques jours avant le départ, je ressens un peu de stress et d’anxiété… Et en même temps beaucoup d’excitation ! »

La Poste, un exemple en matière de neutralité carbone

En Bourgogne-Franche-Comté, La Poste a largement converti ses tournées diesel en tournées en mode doux :

  • 584 voitures électriques Kangoo ZE (dont 122 dans le Doubs)

  • 23 quads électriques

  • 139 trois-roues électriques Staby

  • 1200 vélos à assistance électrique

Depuis 2012, La Poste déploie massivement des véhicules électriques pour assurer la distribution et la collecte du courrier et des colis.

Début 2019, l’entreprise avait déjà réduit de 20% ses émissions de gaz à effet de serre par rapport à 2013, alors que cet objectif était fixé à l’horizon 2020.

Cette politique volontariste s’appuie également la compensation intégrale de ses émissions résiduelles, sans coût additionnel pour les clients.

100% des livraisons de colis effectuées par le Groupe La Poste sont ainsi neutres en carbone, et cela depuis 2012 !