Prévention : La Poste participe au maintien de l’autonomie à domicile

National

La Poste ambitionne de participer, aux côtés des politiques publiques et des acteurs locaux, à la construction d’une société davantage inclusive et protectrice des personnes âgées. Elle s’engage, en parallèle, de manière croissante dans la prévention de la perte d’autonomie, notamment en développant des expérimentations en territoire.

La préservation de l’autonomie passe par la stimulation des capacités fonctionnelles, notamment physiques et cognitives. Les gériatres et les gérontopôles recommandent une prise en charge pluridisciplinaire, au niveau de chaque territoire et en lien avec les professionnels de santé. Un effort collectif auquel La Poste souhaite contribuer et qui entre notamment en jeu lorsque les personnes âgées sont isolées et peinent à consulter des professionnels de santé.

Un « pilote » pour évaluer les capacités fonctionnelles des séniors

La Poste participe à une expérience pilote menée en Occitanie dans le cadre d’un partenariat avec l‘institut INSPIRE. Ce centre de recherche sur le vieillissement développe des programmes de recherche sur les biomarqueurs du vieillissement et est chargé de l’implémentation du programme ICOPE (Integrated Care for Older People) de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) en France. ICOPE repose sur l’évaluation par les professionnels de santé et le suivi régulier des capacités fonctionnelles, des pathologies et de l’environnement des patients pour leur proposer un plan de prise en charge pour maintenir l’autonomie. Concrètement, des facteurs formés par le Gérontopôle de Toulouse se rendent au domicile des seniors éloignés des circuits de prise en charge et difficiles à contacter pour réaliser une évaluation de leurs capacités fonctionnelles, première étape du programme ICOPE réalisée pour le compte du gérontopôle.

La prévention, pierre angulaire du « bien vieillir »

Autre initiative pour favoriser l’autonomie à domicile : la co-création avec le département des Landes de la société. XL Autonomie, qui met en œuvre le service public délégué « Vivre à domicile » dans les Landes en complémentarité des services locaux existants. L’objectif est de faciliter l’insertion et l’accompagnement des personnes vulnérables de la région en proposant d’expérimenter un bouquet de services numériques et humains, adaptés aux besoins des seniors, pour leur permettre de favoriser leur autonomie à domicile. Les actions menées vont du portage de médicaments à la téléassistance moderne, en passant par des jeux de mémoire, le plus souvent sur support numérique. Car, si l’accompagnement humain est déterminant, les nouvelles technologies et notamment la tablette Ardoiz joue également un rôle important dans le maintien des facultés cognitives.

La Poste renforce l’engagement des postières et des postiers par des formations de gérontopôle, pour intervenir, en tant que tiers de confiance et relais des actions locales pour soutenir la prévention en territoire.