Prêt vert : A Dieppe, La Banque Postale finance la gestion durable de l'eau

Banque et assurance
Normandie

A l’automne 2019, la Communauté d’Agglomération de la Région Dieppoise a souscrit un prêt vert pour la rénovation d’un collecteur d’eau pluviale. Ce mode de financement responsable de La Banque Postale complète, à destination des collectivités, son offre existante pour les entreprises et les particuliers.

En novembre 2019, la communauté de communes de Dieppe a contracté un prêt vert d’un montant de 2 500 000 euros sur 30 ans auprès de La Banque Postale. "Ce financement va permettre la réhabilitation d’un collecteur d’eaux pluviales en béton situé sous le cours de Dakar, un axe de communication important de la ville où le trafic routier est intense" explique Dominique Legois, directeur des finances de la Communauté d’Agglomération de la Région Dieppoise. "Une canalisation ovoïde était en mauvais état et, déjà en 2015, Dieppe-Maritime avait procédé à une réparation d’une portion de l’ouvrage qui s’était effondré. Ces travaux vont permettre de sécuriser la zone portuaire à proximité et d’améliorer le fonctionnement hydraulique du réseau".

Une intercommunalité impliquée dans la transition énergétique

La communauté de communes de Dieppe est impliquée de longue date dans la transition énergétique. "Depuis sa création en 2003, la collectivité s’est engagée dans une stratégie territoriale de développement durable concrétisée par son agenda 21 et l’adoption du Plan Climat Territorial en 2014", poursuit Dominique Legois. Des actions d’animations et de sensibilisations ont été mises en place, telles que la thermographie aérienne, l’espace Info Énergie, le Conseil en Énergie Partagé, le tri des déchets, l’amélioration continue du réseau de transports urbains ou encore la valorisation des Espaces Naturels Sensibles (ENS). D’autres projets responsables suivront : une étude de faisabilité est en cours pour la création d’une maison du vélo dans le quartier de la gare routière.

La collectivité travaille avec les principaux acteurs du secteur du financement public local mais n’avait encore jamais traité avec La Banque Postale. La compétitivité des taux proposés par La Banque Postale a été déterminante dans notre choix.

Dominique Legois
Directeur des finances de la Communauté d’Agglomération de la Région Dieppoise

La gestion et la valorisation des déchets, les mobilités douces et les transports propres, l'efficacité énergétique de la construction et de l'aménagement urbain et les énergies renouvelables sont des projets éligibles aux prêts verts au même titre que la gestion durable de l’eau et de l’assainissement. Proposés aux collectivités par La Banque Postale depuis plus d’un an, ces crédits responsables sont refinancés par des obligations vertes émises par la SFIL (société de financement local), premier émetteur après l’état.

Déjà engagée dans la transition écologique avec une gamme de prêts verts pour les particuliers et des offres de financement de projets EnR (énergies renouvelables) pour les personnes morales, cette nouvelle offre à destination des collectivités complète la gamme de prêts de La Banque Postale et traduit son engagement en matière de finance responsable.