Partenaire de l’Idéathon, La Poste sollicite les étudiants pour innover

Ecologie
Bourgogne-Franche-Comté

La Poste est partenaire de l’Idéathon en Bourgogne- Franche-Comté. Un évènement réunissant des étudiants de diverses formations supérieures de la région. Durant 48H, ces derniers "phosphorent" sur plusieurs thématiques concrètes d’entreprises. Objectif : proposer des idées innovantes.

Chaque année, l’ESADD (Ecole Supérieure d’Art Digital et Design) de Dijon et le Campus des Métiers & Qualifications organisent l'Idéathon afin d'imaginer des ébauches de solutions novatrices à un problème donné. L’Idéathon, marathon des idées de 2 jours pour 120 étudiants, a pris la forme d’un campus virtuel. Un moment destiné aux étudiants et aux entreprises de la région. Au cours de cet évènement, chaque entreprise formule deux problématiques sous forme de questions, en lien avec les thématiques de la Smart city et de l’alimentation durable. 

Deux thématiques. De nombreuses réflexions.

Le thème Smart city regroupe des sujets tels que l’efficacité et la performance énergétique, le bâtiment intelligent et les usages associés, la production et la décentralisation de l’énergie avec l’intégration au réseau, la ville connectée et les nouveaux services aux citoyens.  

Quant au thème de l’alimentation durable, celui-ci intègre la notion de développement de modes de production, de transformation et de consommation durables dans une perspective de transition alimentaire. "Il est extrêmement intéressant de lier transition écologique et transition numérique, qui transforment toutes deux la société dans laquelle nous vivons" remarque Jean-Patrick Masson, vice-président de Dijon Métropole en charge de la transition écologique. "Pour les étudiants, les objectifs sont de se former mais également de se confronter à de vrais problèmes d’entreprises et d’y répondre en équipe pluridisciplinaire. Pour les entreprises, cet événement est l’occasion de trouver des ébauches de solutions novatrices à un problème donné".  

La Poste, à l'écoute des jeunes

Lors de cette rencontre, Le Groupe La Poste en Bourgogne - Franche-Comté a, pour sa part, formulé 2 problématiques :

  • Comment La Poste peut-elle proposer de nouveaux services numériques de proximité aux citoyens en s’appuyant sur son réseau de facteurs ?  

  • Comment La Poste peut-elle contribuer à favoriser l’accès de tous à une alimentation durable et de qualité via son savoir-faire en matière de logistique et de livraison ? 

Kildine Bataille, déléguée au développement régional du Groupe en Bourgogne Franche-Comté, a présenté le Groupe La Poste et les enjeux des 2 thématiques proposées. Celle-ci est convaincue de l’intérêt que constitue ce travail avec les étudiants : "Le Groupe La Poste est engagé localement dans les problématiques RSE et numériques du territoire. Nous avons créé des liens avec les étudiants et l’école, ainsi qu’avec l’ensemble des partenaires présents tels que des grands groupes, des startups ou encore des campus des métiers. C’est une opportunité d’expérimenter localement ensuite à partir des propositions qui sont formulées".

Que des jeunes étudiants à la pointe du digital jettent leur dévolu sur les problématiques du Groupe, cela me laisse espérer pour l’avenir. La Poste date de Louis XI mais être partenaire de l’Idéathon la place au cœur de son écosystème régional et la rend attractive pour longtemps.

Emmanuel Bétou
Directeur opérationnel au sein de la direction exécutive des Services-Courrier-Colis
La Poste est partenaire de l’Idéathon

Un jury était également invité à réagir et à noter le fruit des travaux des étudiants pour chacune des thématiques. Emmanuel Bétou, directeur opérationnel au sein de la direction exécutive des Services-Courrier-Colis, faisait partie du jury composé d’un panel d’experts et de représentants des entreprises et collectivités. "Les problématiques postales ont suscité beaucoup d’intérêt. Les jeunes ont fait preuve de maturité avec une approche innovante, démontrant engagement et réflexion, pour des solutions quasi exclusivement digitales. Et ce sont les échanges qui leur ont permis une prise de conscience, notamment sur nos enjeux en lien avec le modèle économique". 

Nous ne pouvons malheureusement pas beaucoup nous déplacer ou rencontrer des personnes extérieures à l'école du fait du contexte. Pouvoir poser nos questions sur le travail auprès de grandes entreprises fut très appréciable.

Corentin
Etudiant

Des idées à la concrétisation

La mise en œuvre des projets est d'ores et déjà annoncée. La thématique alimentaire, intégrant La Poste comme acteur de la collecte chez les agriculteurs et de la distribution en circuit court jusque chez les particuliers, va continuer à mobiliser les étudiants. La branche Services-Courrier-Colis (BSCC), pour sa part, travaille une offre sectorielle innovante.  "Les étudiants poursuivent le travail sur cette problématique, je les rencontre quand ils ont des questions et nous avançons ensemble" conclut Emmanuel Bétou ."La 2ème session aura lieu mi-février 2021 : j’y serai bien sûr ! "