Éclairage
5 min

De nouveaux services pour aider les personnes âgées à bien vieillir à domicile

Services à la personne
Nouvelle Aquitaine

Les seniors représentent plus de 25 % de la population française en 2019. Ils dépasseront le tiers en 2060. Mobilité géographique des enfants, séparation ou décès du conjoint, petite retraite… les seniors sont souvent exposés à des situations d’isolement. Pour répondre à cette nouvelle donne, les territoires doivent proposer des infrastructures et des services adaptés. La Poste s’organise pour les accompagner à bien vieillir, avec des services d’aide au maintien à domicile destinés aux personnes âgées.

Premiers pas sur la tablette Ardoiz, après installation à domicile

Une unité d’affaires dédiée

Acteur de proximité au cœur des territoires, La Poste investit le marché des seniors (silver économie) et des services à domicile. Elle transforme ses activités, met son réseau unique au service du lien entre les écosystèmes locaux et les bénéficiaires, et elle co-construit des offres de services d’aide aux personnes âgées avec ses partenaires. L’unité d’affaires Silver économie, créée en septembre 2015, dote La Poste de nouveaux savoir-faire en rachetant des enseignes spécialisées dans le lien social et numérique (Tikeasy), les services à la personne (Axeo), le logement et les travaux (Hellocasa) ou la santé à domicile (Asten). Marie-Noëlle Billebot, de l’Agence régionale de santé de Nouvelle Aquitaine, souligne : « Le postier est le relais d’information entre les personnes et les acteurs de la santé. Il a un rôle d’écoute et de lien social important auprès de la population, leur intervention doit bénéficier du temps nécessaire à une relation humaine de confiance. »

Bien vieillir avec La Poste

La Poste innove avec Ardoiz, la tablette destinée aux seniors, et avec l’offre « Veiller sur mes parents », le service de veille réalisée par le facteur. Elle expérimente, en partenariat avec les collectivités, des dispositifs de prévention et de lutte contre la perte d’autonomie en proposant des bouquets de services personnalisés alliant humain et numérique.

« Travailler avec La Poste, c’est bénéficier d’une entreprise qui a le sens du service public, présente partout, à l’écoute de tous. Le partenariat que nous expérimentons actuellement dans notre département propose un dispositif sur mesure qui répond aux besoins des personnes âgées », rappelle Francis Lacoste, directeur de la solidarité au conseil départemental des Landes.

Le passage du facteur : utile et rassurant

Léandre Randé, qui teste ce dispositif, témoigne : « Je suis très satisfait et recommande cette initiative. Le passage du facteur deux fois par semaine est très utile et rassurant, car nous sommes isolés ici. J’ai attendu 82 ans pour découvrir la tablette, je ne pourrais plus m’en passer. Grâce à elle, je lis le journal, joue et surtout je peux communiquer quotidiennement avec ma fille et mon petit-fils ».

La Poste reste à l’écoute de ses partenaires et des besoins de la population. En co-construisant les services de demain, elle génère de nouvelles activités pour assurer la pérennité de ses missions, tout en contribuant au développement des territoires.

Un dispositif évolutif et adapté

Le dispositif expérimenté dans les Landes concerne plusieurs domaines, tels que la sécurité au domicile, le lien social et les loisirs, la stimulation cognitive, l’amélioration de la vie quotidienne… Le bouquet de services proposé est évolutif et adapté aux besoins spécifiques de chaque personne. Il ne se substitue pas aux aidants et est intégré à l’écosystème local.

Infographie "Bien Vieillir à domicile dans les Landes"
Bilan du bouquet de services par ses bénéficiaires après la première année d’expérimentation, en 2017.