[vidéo] : Colissimo accélère

Excellence logistique
National

La crise sanitaire a largement accéléré les tendances du e-commerce. Les attentes des clients, commerçants et particuliers, sont fortes pour être livré à temps cette fin d’année, d’autant plus dans le contexte de reconfinement. En novembre et décembre, ce sont plus de 100 millions de colissimos qui sont attendus soit 30% de plus que l’année dernière à la même période. Xavier Mallet, directeur général de Colissimo, présente le plan mis en place par La Poste pour répondre aux attentes de ses clients.

Une hausse des volumes colis au niveau mondial

Les volumes mondiaux de colis pourraient passer de 100 milliards en 2019 à 200 voire 300 milliards d’unités en 2026. Selon le dernier indice annuel d’expédition de colis mesuré par PITNEY BOWES (1), les volumes mondiaux de colis ont dépassé les 100 milliards l’année dernière et pourraient doubler voire tripler d’ici à six ans, alors que l’e-commerce s’accélère dans le monde.

En 2019, les volumes mondiaux ont progressé de 17,7 % à 103 milliards de colis. Les revenus mondiaux assortis ont crû de 9 %, de 323 Md$ en 2018 à 351 Md$ (11 % de taux moyen de croissance annuelle – TMCA – sur la période 2013-2019). Selon PITNEY BOWES, le volume de colis devrait plus que doubler, d’ici à 2026, dans une fourchette comprise entre 220 et 262 milliards de colis (TMCA de 14,8 % sur 2020-2024). Cependant, en raison de l’incertitude accrue par la pandémie mondiale, les prévisions l’élargissent de 200 à 316 milliards. L’indice annuel met aussi en évidence l’avancée d’AMAZON LOGISTICS en acteur majeur du marché, qui a livré 1,9 milliard de colis uniquement aux États-Unis, par ses moyens propres, l’an dernier (+ 155 % vs 2018), et dont les volumes devraient croître en moyenne de 30 % par an de 2020 à 2024.

S’agissant des marchés domestiques, la Chine, de loin le plus grand (2), a continué de croître rapidement en 2019 : + 26 %, à 63,5 milliards de colis. Les États-Unis ont généré 130 Md$ de revenus, soit le montant le plus élevé des 13 pays étudiés (+ 11 % vs 2019), avec 14,7 milliards de colis (vs 13,2 milliards en 2018). En Europe, les expéditions de colis au Royaume-Uni ont généré un chiffre d’affaires de 16,1 Md$ et atteint 3,8 milliards de colis l’an dernier, soit une augmentation de 7 % en volume comme en chiffre d’affaires. La France a vu ses volumes atteindre 1,34 milliard (TMCA de 5 % de 2013 à 2019), tandis que l’Italie a atteint 990 millions de colis expédiés en 2019 (+ 15 % vs 2019).

  1. Le Parcel Shipping Index de PITNEY BOWES mesure l’activité colis jusqu'à 30 kg environ (70 lb, pour les anglo-saxons, ndr) B2B, B2C, C2B et même les colis confiés à des particuliers, dans 13 grands marchés – États-Unis, Canada, Brésil, Allemagne, Royaume-Uni, France, Italie, Norvège, Suède, Chine, Japon, Australie et Inde –, soit 3,8 milliards d’habitants.

  2. A elle seule, la Chine a produit plus de 3 colis sur 5 expédiés par ce panel de marchés ; plus de 3 000 colis par seconde étaient expédiés de Chine en 2019.