Éclairage
5 min

Livraison en centre-ville : La Poste exemplaire à Strasbourg

Grand Est

Le 2 septembre dernier, la Ville de Strasbourg a organisé une conférence de presse bilan, un an après la mise en place des premières mesures pour réduire la pollution au centre-ville. La Poste était présente, en tant qu’acteur engagé et précurseur dans le domaine de la livraison durable.

Photo d'un triporteur de La Poste dans les rues du vieux Strasbourg.
Un triporteur de La Poste dans les rues du vieux Strasbourg.

En septembre 2018, la ville de Strasbourg a revu les règles de circulation des marchandises. Sur la Grande Île, l’horaire d’accès au centre piétonnier a été ramené à 10h30, avec une heure supplémentaire pour les véhicules propres ; le tonnage maximal autorisé a également été réduit. Objectif pour 2021 : mettre fin au diesel et laisser l’accès uniquement aux véhicules propres.

« La Poste a anticipé une grande partie des évolutions engagées et partage nos réflexions depuis plusieurs années », précise Jean-Baptiste Gernet, adjoint au maire de Strasbourg. « Nous signerons prochainement une convention qui mettra en lumière cette relation. Nous travaillons dès maintenant en partenariat pour continuer à innover, par exemple pour le déploiement des infrastructures de recharge pour les véhicules électriques, ou le développement des consignes. »

Des véhicules intelligents pour une ville propre

Photo de Roland Ries, maire de Strasbourg, qui teste les moyens de livraison innovants de La Poste.
Roland Ries, maire de Strasbourg, teste les moyens de livraison innovants de La Poste.

Depuis 2017, 100% des véhicules postaux sont électriques sur la Grande Île. « Pour continuer à assurer les prestations de manière identique, nous avons trouvé des moyens de locomotion innovants », explique Eric Burgard, directeur de l’établissement Services-Courrier-Colis de Strasbourg. « Nous avons réalisé plusieurs tests, actuellement nous utilisons des vélos triporteurs à assistance électrique et des véhicules à assistance électrique dotés d’une remorque. »

La Poste a développé ces machines intelligentes pour contribuer à une ville plus propre, tout en maintenant une qualité de service optimale et en facilitant le travail des facteurs. Avec les vélos triporteurs notamment, le facteur peut transporter plus de 100 kg de marchandises, en un seul passage, avec une plus grande aisance et moins d’effort, tout en respectant les règles plus strictes de livraison et de transport de marchandises dans le centre-ville strasbourgeois.

« Nous avons montré à nos clients que nous serons toujours présents à leur côté. »

Les organisations ont été revues au sein de l’établissement courrier de Strasbourg. « Pour nous, le principal challenge était de continuer à satisfaire les 70 clients, commerçants et artisans, qui sont en contrat de collecte sur ce secteur », précise Eric Burgard. Au final, les nouvelles réglementations ont créé des opportunités pour démontrer aux clients que La Poste est capable de s’adapter, tout en maintenant la qualité de service. « Nous avons montré à nos clients que nous serons toujours présents à leur côté pour honorer nos engagements. »

La flotte de véhicules électriques à Strasbourg

A ce jour, à Strasbourg, la flotte de véhicule est composée de :
57 véhicules électriques et 12 véhicules au GNV (sur un total de 122) ;
236 vélos à assistance électrique ;
26 Staby, trois-roues spécialement conçu pour la distribution du courrier et de petits colis ;
4 Quadéo, quad électrique également prévu pour la distribution de courrier et petits colis.