Les achats responsables : les engagements de la filière Achats

La Charte des Achats Responsables

Depuis janvier 2008, le Groupe invite ses fournisseurs à s’engager et à agir à ses côtés, à travers l’adhésion à une Charte des Achats Responsables. Elle permet au Groupe La Poste de partager les valeurs d’ouverture, d’équité, de solidarité et de développement sociétal qui lui sont propres et d’associer ses prestataires à une démarche de progrès commune. Au-delà de l’engagement à la fois pour le Groupe et pour le prestataire à respecter les textes fondamentaux et règles internationales, la Charte favorise les échanges de bonnes pratiques et parfois la contractualisation de plans de progrès.

En la signant, le prestataire retenu s’engage à respecter les principes du Pacte mondial et les 8 conventions fondamentales de l’Organisation internationale du travail (OIT)(1). Il doit non seulement être en conformité avec « les règlementations sociale et environnementale pertinentes », mais aussi « mettre en place des actions visant à se rapprocher des meilleures pratiques de sa profession ». Le fournisseur s’engage également à veiller au respect de ces principes « dans toute sa chaîne d’approvisionnement, y compris dans les pays non signataires des conventions de l’OIT où il serait amené à travailler ». La Poste recommande ainsi à ses partenaires de diffuser la charte auprès de leurs propres sous-traitants.

Nos engagements sociétaux

Le portail fournisseur du Groupe La Poste permet à toute organisation de se faire référencer auprès de la Direction des Achats.

La Poste, consciente de sa responsabilité au sein de l’économie nationale, s’est engagée à recourir aux prestations des PME et adhérer au Pacte PME dès 2004 en tant que membre fondateur. La Poste est aussi signataire de la charte des « 10 engagements pour les des achats responsables » (28 juin 2010) ainsi que la « Charte des entreprises à participation publiques en faveur de l’émergence et du développement des PME Innovantes » (18 décembre 2012)

Grâce à ces engagements, La Poste reconnaît que les PME peuvent apporter un réel gain de compétitivité. La Poste consacre près d’un quart de ses achats aux PME, près de 40% en intégrant les ETI. Pour éviter tout risque de dépendance économique de ses fournisseurs, La Poste assure une surveillance du ratio CA La Poste / CA du fournisseur. Elle les sensibilise à développer des actions de recherche de nouveaux clients.

La Poste n’a pas de contrainte légale pour l’achat de prestations au secteur de l’insertion par l’activité économique (IAE). Elle a engagé une démarche volontaire en tant qu’acteur engagé du développement économique et social du territoire.

Le 19 juin 2017 La Poste a remporté la médaille d’or du 11e trophée des Achats dans la catégorie « Donneur d’ordre, achat durables et responsables, pour la mise en place d’un vivier auprès de sociétés d’intérim d’insertion.

Chiffres clés

  • Les achats auprès de l’économie sociale et solidaire s’élèvent à 26 millions d’euros contre 21,9 millions en 2017 : 18,2 millions pour l'EA et 7,9 millions pour l'AE. La progression globale est de 19% par rapport à 2016.

  • Le Groupe s’est donné l’objectif d’atteindre 30 millions annuels en 2020 auprès de l’ESS.

L’éthique des Achats

Respecter les règles et les procédures

Les acteurs parties prenantes à l’acte d’achat s’engagent à contribuer avec l’acheteur au strict respect des règles et de l’éthique en matière d’achats. Cela se traduit par l’application des textes réglementaires régissant les achats de La Poste (Directives européennes).

Assurer la traçabilité des actes d’achats

Le nouveau SI Achats du Groupe La Poste permet de disposer d’une traçabilité en temps réel du déroulé du processus des dossiers achats.

Engagement vis à vis des fournisseurs

La sélection et l’évaluation des fournisseurs est réalisée à l’aide de critères prédéfinis et explicites. La Poste s’engage à respecter le caractère confidentiel des informations communiquées par les fournisseurs.

Le Groupe La Poste s’est engagé dans une démarche Éthique organisée. Il a également mis en place une politique de prévention de la corruption et pour ce faire, a défini des règles pour ses collaborateurs. Plusieurs documents composent le kit Anticorruption diffusé par le Groupe :

● La politique Anticorruption du Groupe ;

● La politique « Cadeaux et invitations » et son mode d’emploi.

Les pratiques préconisées s’appliquent dans la relation avec les différents partenaires du Groupe.

[1] Les 8 conventions fondamentales de l’OIT portent sur le travail forcé, la liberté syndicale et la protection du droit syndical, le droit d’organisation et de négociation, l’égalité de rémunération, l’abolition du travail forcé, la discrimination, l’âge minimum d’admission à l’emploi et les pires formes de travail des enfants.