Le Pays du Neubourg s’engage en faveur de l’inclusion numérique

Normandie

La communauté de communes du Pays du Neubourg organise, depuis le 3 février 2020, des ateliers digitaux avec l’appui financier de La Poste. Combattre la fracture numérique et l’isolement sont les enjeux de ces formations qui seront dispensées à 500 habitants d’ici la fin de l’année.

Martine Saint-Laurent, vice-présidente de la communauté de communes du Pays du Neubourg en charge de la culture et du soutien à la vie locale, indique que, selon une étude de l’INSEE datant du 30/10/2019, 17% des Français souffrent d’illectronisme et plus d’un usager sur trois manque de compétences numériques de base. Jean-Paul Legendre, président de la communauté de communes du Pays du Neubourg, partage ce constat en précisant que certains lieux reculés de son territoire ne sont pas couverts par le haut débit. C’est pourquoi une convention a été signée à l’automne 2019 entre l’intercommunalité et La Poste en faveur de l’inclusion numérique. L’entreprise publique a investi 25 000 euros dans le projet à travers la fourniture de matériel et le recrutement d’un formateur. 

4 communes de la communauté de communes du Pays du Neubourg accueillent actuellement ces ateliers numériques gratuits

Des actions menées contre l'illectronisme

Les ateliers numériques gratuits ont débuté le 3 février 2020. Ceux-ci sont composés de groupes de 6 à 8 personnes bénéficiant, pendant 6 semaines consécutives, de séances de 2 heures. Les modules sont d’abord consacrés à des connaissances rudimentaires telles que la prise en main des différents supports (ordinateur, tablette) et des outils (clavier, souris). Viennent ensuite la découverte de l’univers Windows, l’utilisation de la messagerie, la navigation sur Internet et enfin la rédaction de courrier et de curriculum vitae. Actuellement, 4 communes accueillent les sessions de la première vague. La communauté de communes du Pays du Neubourg s’est donnée pour ambition de former 500 personnes d’ici fin 2020. 

Des ateliers ouverts à tous

Les habitants des 41 communes de l’intercommunalité ont été informés de la tenue de ces ateliers par la distribution de dépliants dans leur boîte aux lettres. Les premiers inscrits sont majoritairement des personnes âgées motivées à l’idée de réaliser des démarches en ligne en totale autonomie : renouvellement de pièce d’identité, déclaration de revenus, demande de carte grise, etc. Elles trouvent également dans ces ateliers un excellent moyen de rompre avec la solitude. "Nous avons surtout des seniors, observe Martine Saint-Laurent. Mais nous verrons également comment nous pouvons aider les jeunes. Ils sont davantage imprégnés du numérique... mais ils ne savent pas forcément rédiger un courrier ou un CV." Toucher d’autres populations est donc le pari engagé pour les prochaines étapes.