Éclairage
5 min

Le meilleur développeur de France 2019 est…

Transformation numérique

Le vainqueur du concours de code est Théophane Vallaeys, étudiant en prépa à Lille. Tandis qu’il se mesurait aux épreuves avec 1000 autres développeurs, le salon qui accompagnait l’événement proposait quantité de rencontres avec, parmi les temps forts, la remise du 3e coup de cœur #FemmesduNumérique.

Photo du meilleur développeur de France 2019 : Théophane Vallaeys, étudiant en prépa à Lille
Le meilleur développeur de France 2019 : Théophane Vallaeys, étudiant en prépa à Lille.

Près de 1 000 développeurs, dont 101 postiers, se sont disputé le titre 2019 de meilleur développeur de France (MDF) à l’espace grande arche de Paris La Défense le 17 octobre. Organisé depuis 2013 par Ametix, filiale de Docaposte, et lancé avec fondateur de l’École 42, Xavier Niel, le MDF est devenu le plus grand concours de code d’Europe.

Placé sous le patronage de Cédric O, secrétaire d’État chargé du Numérique, le MDF proposait également un salon de la tech sur 5 000 m². Les plus grands groupes français dont La Poste, Total, Cdiscount, Crédit agricole, Orange, Ricoh… côtoyaient des écoles spécialisées comme la Grande école du numérique et des start-up prometteuses.

Une minute pour capter l’ambiance qui régnait lors de l’édition 2019 du Meilleur développeur de France.

HACKATHON DE 12H40 À 20H30

À 12h40, les premiers développeurs installaient leurs portables dans la salle du hackathon. Après avoir choisi un langage informatique parmi les neuf proposés (C, C++, C#, PHP, Java, Ruby, Python, JS, Scala), chaque codeur avait 45 min pour résoudre trois cas de difficulté croissante et être le plus rapide. Leur enjeu : remporter le titre de meilleur développeur de France, la somme de 10 000 € et des cadeaux de partenaires. Les 200 finalistes, dont 16 postiers, n’ont été libérés qu’à 20h30, après une ultime épreuve particulièrement difficile : seulement 19 participants ont réussi à passer le premier des trois exercices (contre 50 en 2018) ! Bravo donc au meilleur développeur de France 2019 : Théophane Vallaeys, étudiant en prépa à Lille.

AGIR POUR PLUS DE DIVERSITÉ DANS LE NUMÉRIQUE

Cédric O, secrétaire d’État chargé du Numérique, a rappelé l’objectif : « Le numérique a besoin de diversité. Plus de femmes doivent rejoindre les formations dédiées et créer leur start-up ».

À l’occasion de cette 7e édition du MDF, La Poste a poursuivi son engagement de développer la place des femmes dans les métiers du numérique, encore très masculin. La Poste a encouragé en interne ses collaboratrices à concourir, avec succès puisqu’elles ont été 12 à avoir concouru.

Chloé Guilbaud, alternante à La Banque Postale avec l’école des Mines de Nantes, a participé au concours du meilleur développeur de France 2019. Elle répond à trois questions sur son parcours et ses motivations.

REMISE DU 3e COUP DE CŒUR LA POSTE #FEMMESDUNUMERIQUE ET ÉLECTION DU 4e

Alors que les développeurs étaient en train de plancher pour la finale du concours, Olivier Vallet et Muriel Politano, directrice générale de Maileva, ont remis le 3e Coup de cœur La Poste #FemmesduNumérique, décerné lors du Lab postal 2019, aux lauréates Sophie Comte et Aurore Bisicchia, les cofondatrices de Chut, un magazine de société qui questionne l’impact du numérique sur nos vies.

Photo de la Remise du 3e Coup de cœur La Poste #FemmesduNumérique aux lauréates Sophie Comte et Aurore Bisicchia, les cofondatrices de Chut.
Remise du 3e Coup de cœur La Poste #FemmesduNumérique aux lauréates Sophie Comte et Aurore Bisicchia, les cofondatrices de Chut.

Conviés à désigner leur 4e Coup de cœur La Poste #FemmesduNumérique à l’occasion du MDF 2019, le grand public a fait son choix entre les deux projets tech portés par des femmes. Et voté massivement pour Cajole, un pass « santé, bien-être et médecines douces » qui donne accès à un réseau de thérapeutes et praticiens. La start-up lauréate du coup de cœur a reçu une contribution de La Poste à hauteur de 50% du montant attendu de sa collecte.

Merci au Groupe La Poste pour son soutien et son engagement pour plus de femmes dans la tech.

Sophie Comte
cofondatrice de Chut

La Poste organise ces coups de cœur avec KissKissBankBank, la plateforme de financement participatif et filiale de La Banque Postale, depuis janvier 2019. Initié dans le cadre du Consumer Electronics Show (CES), à Las Vegas, elle les reconduit désormais à l’occasion des grands événements numériques auxquels elle participe, dont VivaTech, le salon européen de l’innovation en mai, et le Lab Postal, la rencontre annuelle de l’innovation du Groupe La Poste.

Cajole en bref

Cajole est un pass santé, bien-être et médecines douces qui donne accès à un réseau de thérapeutes et praticiens : ostéopathe, homéopathe, acupuncteur, naturopathe, etc. Ce pass est utilisable partout en France, près de chez soi, à proximité de son lieu de travail ou en vacances. Cajole veut favoriser l’épanouissement de chacun dans son parcours santé et bien-être, tout en facilitant le travail des professionnels de santé.