Événement
2 min

Lancement du service « Vivre à domicile » dans les Landes

Services à la personne

Le Département des Landes et La Poste créent la société XL Autonomie qui mettra en œuvre le service public délégué « Vivre à domicile » pour faciliter l’insertion et l’accompagnement des personnes vulnérables dans les Landes.

Photo de Xavier Fortinon, président du conseil départemental des Landes, et Philippe Wahl, PDG du Groupe La Poste, lors du lancement officiel de la société XL Autonomie.
Xavier Fortinon, président du conseil départemental des Landes, et Philippe Wahl, PDG du Groupe La Poste, lors du lancement officiel de la société XL Autonomie.

Cette création fait suite à une expérimentation réussie, dans le cadre d’une convention de recherche et développement signée en novembre 2016, portant sur la mise en place d’un dispositif de suivi personnalisé destiné aux personnes âgées fragiles.

Lancée officiellement le 29 mars 2019, XL Autonomie, dont le statut est celui d’une société d’économie mixte à opération unique (SEMOP), est détenue à parts égales par le Département des Landes et par La Poste.

Prévenir la perte d’autonomie et favoriser le soutien à domicile

Le conseil départemental des Landes a initié depuis plusieurs années une politique d’accompagnement des personnes vulnérables basée sur l’innovation sociale. En juin 2016, Philippe Wahl, président-directeur général du Groupe La Poste et Henri Emmanuelli, alors président du conseil départemental des Landes ont signé une convention de recherche et développement intitulée « Bien vieillir dans les Landes » dont l’objectif consistait à expérimenter bouquet de services numériques et humains, adaptés aux besoins des seniors, pour leur permettre de développer leur autonomie à domicile.

La Poste, ce n’est pas que la lettre et cela ne peut pas être que la lettre. Nous avons décidé de transformer La Poste et d’être utile à la multitude, partout sur le territoire.

Philippe Wahl
PDG du Groupe La Poste

Cet accord a permis d’expérimenter auprès de 43 seniors landais (âge moyen : 75 ans) un bouquet de services combinant nouvelles technologies (tablette numérique, éclairage nocturne automatisé, jeux cognitifs digitaux, téléassistance standard ou avec capteurs d’activité), services humains (visite de lien social par le facteur, portage de médicaments et de biens culturels) et un accompagnement humain personnalisé (via un accompagnant postier formé en gérontologie).

L’évaluation du dispositif réalisée par le Cabinet Médialis affiche des résultats positifs :

  • 92% pensent que les solutions proposées améliorent leur qualité de vie

  • 100% trouvent utile la possibilité d’échanger régulièrement avec l’accompagnant postier

  • 83% sont très satisfaits des technologies installés à leur domicile

  • 77% souhaitent conserver les services après le test

« Nous avons pris un risque en nous lançant dans une expérimentation visionnaire et anticipatrice. Je viens partager avec vous le sens de ce qui est en train de devenir un nouveau métier de La Poste », déclare Philippe Wahl, PDG du Groupe La Poste. Il poursuit, « chaque jour dans les Landes, les facteurs et factrices passent partout. L’idée est de garder cette présence, et de la nourrir non pas de lettres, mais de nouveaux services et de confirmer ainsi la raison d’être de La Poste. Une société n'a de la valeur que si elle s’occupe et se préoccupe des siens ».

Une vidéo du Département des Landes qui rend compte de l’événement, la création de la société XL Autonomie, en donnant la parole à l’ensemble des acteurs du projet.

2500 landais pourront bénéficier du service

Présidée par Xavier Fortinon, président du conseil départemental des Landes (en photo avec Philippe Wahl), et dirigée par Raphaël Tamponnet, Directeur du développement et des partenariats au sein de la Poste, la société XL Autonomie aura pour mission de déployer le service public « Vivre à domicile » sur l’ensemble du département des Landes pendant 5 ans.

2 500 personnes pourront en bénéficier qu’elles soient âgées, en situation de handicap ou atteintes d’une maladie chronique. Le service s’articule autour de la détection des besoins et des fragilités, de la fourniture d’un bouquet de services individualisés (avec installation et aide à la prise en main des équipements) et d’un accompagnement humain personnalisé pour ajuster les services en fonction des événements de la vie.

« Vivre à domicile » est proposé sous la forme d’un abonnement mensuel forfaitaire de 30 € TTC [01] éligible au crédit d’impôt relatif aux services à la personne soit 15 € TTC/mois après déduction fiscale.

Un travail sera mené en étroite collaboration avec le réseau gérontologique local afin de faciliter la transmission et la prise en charge des demandes complémentaires (services à la personne, adaptation du logement).

Pour La Poste, qui opère ce service, il s’agit d’un tournant historique dans son rôle de proximité humaine et de confiance auprès de la population et des territoires, préfigurant d’un nouveau modèle de prévention et d’accompagnement à l’échelon national.

Plus d’informations en consultant ce site.

  1. Ce montant inclut déjà les aides sociales prises en charge par les financeurs publics (Département des Landes, CARSAT Nouvelle Aquitaine, CIAS, Conférence des financeurs).