Éclairage
5 min

La Poste s’engage à réduire de 30% ses émissions de CO2

Transitions écologiques

La Poste accroît ses ambitions en matière d’empreinte environnementale et s’engage à diminuer de 30% ses émissions de CO2 à l’horizon 2025, par rapport à 2013. L’initiative « Sciences-Based Targets » de l’ONU pilotée par 4 ONG internationales, vient d’approuver cet objectif et de le déclarer conforme à l’accord de Paris.

Cinq Kangoo Ze de La Poste en charge sur un parking

La Poste agit depuis deux décennies en faveur de la lutte contre le changement climatique et de la transition écologique. Sa démarche de neutralité carbone fait d’elle le leader européen de la compensation carbone volontaire. Ses 39 000 véhicules électriques, dont 23 000 vélos à assistance électrique, constituent aujourd’hui une des plus importantes flottes électriques au monde. Sa politique énergétique (100% de l’électricité utilisée est d’origine renouvelable) a valeur d’exemplarité.

Le succès ne se résume pas à être le mieux-disant [en matière de réduction carbone], il dépend de notre capacité à entraîner la société tout entière.

Philippe Wahl
PDG du Groupe La Poste

Avec pour objectif de réduire de 30% de ses émissions de CO2 à horizon 2025, La Poste s’engage. L’initiative « Science Based Targets », ou « SBTi », pilotée par 4 grandes ONG internationales (01), a validé cette trajectoire et l’a reconnue comme compatible avec l’objectif de limitation du réchauffement planétaire à +2°C, fixé par l’Accord de Paris. La Poste fait ainsi partie des 18 entreprises françaises (et des 273 entreprises dans le monde) reconnues par les 4 ONG internationales pour leur action en faveur du climat.

  1. Le Pacte mondial des Nations Unies, le WWF, CDP (Carbon Disclosure Project) et le World Resources Institute.

Courbe de la réduction carbone de La Poste depuis 2013 (en jaune) et sa trajectoire à l'horizon 2025 (en blanc), avec ses neuf étapes clés.
En neuf étapes clés, la réduction carbone de La Poste depuis 2013 (en jaune) et sa trajectoire à l'horizon 2025 (en blanc).

De quels leviers dispose La Poste pour réduire de 30% ses émissions de CO2 d’ici à 2025 ?

  • La poursuite du déploiement des véhicules électriques.

  • L’optimisation de l’utilisation de  ses moyens de transport, via une mutualisation des flux courrier et colis, une optimisation de l’utilisation des véhicules pour éviter les kilomètres inutiles, une nouvelle vague de formation à l’écoconduite, etc.

  • L’optimisation logistique avec la généralisation du recours aux caisses mobiles, au chargement optimisé dans les camions, et à la diversification des sources d’énergie comme le gaz naturel pour nos transports.

  • L’amélioration de l’efficacité énergétique des 11 000 sites postaux, via le déploiement d’un système de management de l’énergie qui mesure et optimise l’utilisation des énergies comme l’électricité et le gaz.

Pour réussir, La Poste doit actionner tous ces leviers. C’est d’autant plus important que l’entreprise joue un rôle d’entraînement très fort vis-à-vis de son écosystème : clients professionnels, clients particuliers, prestataires de transport et de livraison, constructeurs et partenaires.

Télécharger la totalité du communiqué de presse