Éclairage
5 min

La Poste soutient le projet de bracelet connecté d’une start-up lyonnaise

Transformation numérique
Auvergne-Rhône-Alpes

Révélée le 20 juin à l’occasion du Lab Postal, Ido-data, une start-up lyonnaise, fait partie des 15 lauréats 2019 de la 5e édition du concours French IoT. Spécialisée dans la conception de solution innovante d’alerte, Ido-data bénéficiera du programme French IoT lancé par La Poste.

Photo des fondateurs d’Ido-Data : Yannick Tocquet, Partenariats et innovation IOT ; Thomas Creveaux, Développeur Full Stack spécialiste en analyse de mouvement ; Clara Fresnel, Marketing et commercial ; Antonin Carlesso, Design Global.
L’équipe des fondateurs d’Ido-Data : Yannick Tocquet, Partenariats et innovation IOT ; Thomas Creveaux, Développeur Full Stack spécialiste en analyse de mouvement ; Clara Fresnel, Marketing et commercial ; Antonin Carlesso, Design Global.

Un bracelet d’alerte GPS, une idée qui a plu. Ido-data a été sélectionnée parmi les 15 lauréats 2019 de la 5e édition du concours French IoT. Elle a été retenue dans la catégorie « services » du concours, qui en compte cinq : « santé », « services », « smart city & mobilité », « deep tech », « gov & civic tech ».

Le programme French IoT a été lancé par La Poste pour accélérer l’innovation dans les services connectés. Il accompagne les start-up afin qu’elles puissent :

  • Bénéficier d’un écosystème complet d’acteurs clés dans les services connectés.

  • Rejoindre une communauté dynamique de plus de 250 start-up porteuses de solutions innovantes.

  • Accéder aux plateformes digitales de La Poste, dont le Hub numérique.

Créée en août 2016, cette start-up lyonnaise basée à Villeurbanne, est spécialisée dans la conception de solutions innovantes d’alerte. Pour sa première réalisation, elle a développé Dial, un bracelet connecté d’alerte et de localisation pour les adeptes de sports nautiques.

Clara Fresnel, co-fondatrice d’Ido-data, en charge du marketing et du commercial : « L'équipe des fondateurs se compose de quatre personnes. Tous passionnés de nouvelles technologies, nous allions nos compétences pour construire les objets connectés de demain. Pour les quatre fondateurs, le label La Poste French IoT constitue une grande marque de confiance. Avoir été sélectionné pour intégrer le programme d’accélération de La Poste est une énorme opportunité. Nous allons pouvoir assimiler les codes et les bonnes pratiques pour pouvoir convaincre des grands groupes de nous faire confiance. »

Les start-up lauréates du concours French IoT bénéficient d’un programme d’accélération de 6 mois

Ido-data rejoint une communauté de 250 start-up, et elle bénéficiera d’un programme d’accélération sur mesure pendant 6 mois. « Cet accompagnement nous permettra de structurer notre entreprise et nous préparera pour répondre aux enjeux économiques qui nous attendent. »

Le programme a débuté le 10 juillet à Paris. Clara Fresnel, ses 3 associés et les 14 lauréats ont rencontré Vanessa Chocteau, directrice du programme French IoT et les différents partenaires associés. « Ce premier rendez-vous nous a permis de mesurer la chance que nous avions d’avoir intégré ce programme. Tout au long de ces 6 mois, nous allons être accompagnés, poussés, soutenus. »

Dial, le bracelet qui rend la mer plus sûre

La première réalisation d’Ido-data est un bracelet d’alerte GPS qui a été lancé en partenariat avec la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer). Le design de ce bracelet en silicone et hautement résistant a été conçu par Philippe Starck.

Dial est un dispositif individuel d’alerte et de localisation constitué d’une balise GPS insérée dans le bracelet. Il a été pensé pour ceux qui pratiquent des loisirs nautiques ou de plaisance, ainsi que pour la sécurité des enfants sur les plages.