Éclairage
5 min

La Fondation La Poste soutient l’association marseillaise À voix Haute

Développement Territorial
Provence-Alpes-Côte d’Azur

Créée en 2017, l’association À Voix Haute propose des formations linguistiques aux habitants du centre-ville de Marseille en situation d’exclusion, professionnelle, sociale, administrative ou économique. Cette année, La Fondation La Poste a décidé de soutenir l’association dans une nouvelle initiative intitulée « Des mots pour la scène ».

Partant du constat que de nombreux habitants du centre-ville de Marseille avaient des besoins en langue française à l’écrit comme à l’oral, l’association A Voix Haute s’est installée au cœur de la ville, dans le quartier de Belsunce. L’association propose des ateliers sociolinguistiques au sein de différentes structures tels que des centres d’accueil pour demandeurs d’asile, un centre d’hébergement et de réinsertion sociale, ou encore dans une école pour des parents d’élèves… Depuis les locaux du centre social, les coordinatrices Elsa et Laetitia animent également deux fois par semaine des ateliers pour une quinzaine de participants débutants à l’oral : « Notre objectif est de permettre à ces publics de maîtriser rapidement les bases de notre langue afin qu’ils puissent être autonomes dans leurs démarches. Nous travaillons régulièrement sur des cas pratiques autour des automates de La Poste, de la SNCF ou d’une banque », explique Elsa.

Les participants sont très souvent en situation de précarité et la barrière de la langue ne fait que creuser un peu plus ce fossé d’un point de vue économique mais surtout social, comme le souligne Laetitia : « La notion de groupe est importante pour la plupart des participants qui n’ont que peu d’interactions en dehors de leurs amis ou famille. Pour nous, c’est aussi très important d’avoir un engagement de leur part sur la durée, les horaires, pour certains ce sont des notions nouvelles, mais très importantes pour bien s’insérer dans notre société. »

Des mots pour la scène : une dimension artistique pour faciliter l’expression

L’année dernière, en complément des ateliers axés sur la vie quotidienne, l’association a initié une démarche plus artistique. « Il s’agissait de travailler autour du thème de la liste, d’abord avec des listes pratiques, comme la liste des courses, puis d’approfondir vers la liste des souhaits, des envies… Nous avons remarqué que sortir du quotidien aidait les participants à s’exprimer », explique Laetitia. Le théâtre de l’œuvre a ensuite invité les participants à lire leur production au cours d’une scène ouverte. « Monter sur scène devant un public, c’est déjà compliqué pour la plupart d’entre nous, mais quand on ne maîtrise pas la langue c’est encore autre chose. Ceux qui sont montés sur scène se sont très bien débrouillés. Cela nous a permis de travailler sur la confiance en soi, l’expression orale, le langage du corps… », précise Elsa.

La Fondation La Poste a décidé de soutenir le projet de l’association À Voix Haute intitulé « Des mots pour la scène » qui contribue à lever les freins d’entrée dans la lecture et l’écriture : des ateliers d’écriture créative sont proposés à des publics FLE (français langue étrangère) en situation d’exclusion économique, sociale ou professionnelle. Tout au long de l’année 2019-2020, les participants sont amenés à jouer avec leur imaginaire, à manipuler les sonorités et les mots, en alternant moments d’écriture personnelle et de lecture collective. Mené en partenariat avec le Théâtre de l’Œuvre à Marseille, ce projet consiste à mettre en voix les textes produits, avec pour finalité une représentation sur scène, pour ceux qui le souhaitent, en juin 2020.