Hauts-de-France : inauguration d’une nouvelle Plateforme Colissimo

Excellence logistique
National

Dans un contexte de forte accélération du e-commerce, La Poste déploie une stratégie industrielle ambitieuse et construit de nouvelles plateformes de tri ultra-modernes. En Hauts-de-France, La Poste a investi 30 millions d’euros dans une plateforme capable de traiter plus de 350 000 Colissimo par jour. Situé sur la commune de Douvrin, le site logistique a été inauguré, le 23 octobre dernier par Philippe Wahl, président directeur général du Groupe La Poste, en présence du Président de la Région Hauts-de-France.

PFC Douvrin

Colissimo, leader de la livraison de colis aux particuliers en France, doit répondre aux attentes des clients expéditeurs et destinataires et absorber le flux croissant des colis. C’est dans ce cadre que la plateforme Colissimo Hauts-de-France est sortie de terre. Reliée à un réseau national de plateformes de tri et de distribution des Colissimo, elle traite près de 353 000 colis par jour en moyenne.  La plateforme, d’une superficie de 23 000 m2, se situe au sein du Parc des Industries Artois Flandres, le plus important parc industriel du sud de l’agglomération lilloise, à proximité des principaux axes routiers et autoroutiers.

235 collaborateurs travaillent au sein de la plateforme Colissimo. Ils se relaient 6j/7j afin de traiter l’ensemble des Colissimo à destination et en provenance des 5 départements des Hauts-de-France, de la Belgique, de la Grande-Bretagne et des Pays-Bas. Chacun d’eux a pu se former à son nouveau métier de la logistique pour les besoins de cette plateforme nouvelle génération.

Un investissement de près de 30 millions d’euros

La plateforme est dotée d’un double-trieur de colis automatisé de dernière génération capable de traiter jusqu’à 32 000 colis par heure, soit près de 353 000 en moyenne par jour. De janvier à octobre 2020, la Plateforme Colis des Hauts-de-France a traité plus de 64 millions de colis, dont plus de 9 millions uniquement en juin 2020. L’ensemble des équipements (convoyeurs, systèmes d’information…) facilite les activités de traitement des colis et améliore les conditions de travail des collaborateurs.

Le transport des colis est, quant à lui, optimisé grâce à de nouveaux matériels et process correspondant aux derniers standards logistiques mondiaux. Ils permettent d’optimiser le chargement des camions en emportant en moyenne 30% de colis en plus.

Préparation du pic d’activité de fin d’année

Le pic d’activité de fin d’année se traduit -à la plateforme Colissimo des Hauts-de-France- par un Trafic Moyen Journalier qui augmente considérablement dès le Black Friday (27 novembre 2020). Cette année, la plateforme des Hauts-de-France traitera jusqu’à 550 000 colis, avec des pics d’activité à 630 000 colis par jour.

Une empreinte carbone maitrisée

Le volet immobilier est piloté par la filiale immobilière du Groupe La Poste, Poste Immo, qui accompagne les branches du Groupe dans la mise en œuvre de leurs projets afin de les doter d’un immobilier adapté à leurs besoins et à la pointe des normes environnementales. Conformément à la politique RSE du Groupe La Poste, la plateforme Colissimo Hauts-de-France est labellisée GOOD BREEAM niveau « excellent », notamment grâce au respect de la biodiversité, à l’optimisation de l’éclairage et du chauffage.

Parallèlement à la performance énergétique de la plateforme, son installation permet également une optimisation des liaisons routières. Un nouveau mode de transport émerge : l’utilisation de caisses mobiles. Ces conteneurs mobiles sont disposés sur des camions remorques. L’avantage de ce mode de transport est d’avoir moins de camions sur les routes, tout en ayant plus de colis transportés sur chaque trajet. Les colis chargés en « vrac » permettent d’augmenter le nombre de colis transportés  : d’une capacité d’emport de 4 000 colis aujourd’hui contre 1300 lorsque les colis sont transportés en contenants dans les semi-remorques, l’utilisation des caisses mobiles permet de contribuer à réduire d’environ 15 000 tonnes par an les émissions de CO² à l’horizon 2023.

Hausse des volumes colis

Grâce à une stratégie de développement reposant sur l’innovation dans les services de livraison du 1er au dernier km, Colissimo traite plus de 20 millions de colis supplémentaires en moyenne par an depuis 2015. En 2019, Colissimo a ainsi traité 363 millions de colis (contre 335 millions en 2018). En 2020, la crise sanitaire du Covid a modifié les habitudes de consommation et la croissance des volumes de colis s’est encore accélérée. La création de nouveaux sites aux capacités de traitement dimensionnées pour absorber la croissance, et la modernisation de ceux existants, permettent à La Poste de déployer un réseau industriel puissant et, ainsi, d’être prête pour la période de fin d’année, pour laquelle un niveau record de colis est attendu.