Rencontre
9 min

La Poste recrute 50 chargés de clientèle sur Toulouse et ses environs

Développement Territorial
Occitanie

Une campagne nationale de recrutement de 500 chargés de clientèle a été déployée en France courant juin. Cinquante d’entre eux seront recrutés sur Toulouse et sa proche périphérie.

« Positif, agile, proche », des qualités essentielles, au quotidien, pour les chargés de clientèle à La Poste. Depuis le mois de juin, La Poste a lancé une campagne pour recruter 500 chargés de clientèle, homme, femme, partout en France. Elle s’appuie notamment sur les réseaux sociaux et des sites de recherche d’emploi.

Dans la perspective de nombreux départs en retraite dans les prochaines années de chargés de clientèle, la DEX Grand Sud-Ouest souhaite recruter 50 nouveaux chargés de clientèle pour les bureaux de poste de Toulouse et ses environs.

Un métier tourné vers les autres

Dans le cadre de la déclinaison de la politique de développement et de qualité de service, les chargés de clientèle sont les premiers interlocuteurs des clients particuliers comme professionnels en bureau de poste. 

Entres autres activités, ils accueillent les clients et les accompagnent dans la découverte de l’ensemble des offres de services. Ils sont apporteurs d’affaires pour les conseillers bancaires et les responsables de clientèle professionnelle. Ils identifient le service attendu, proposent une solution adaptée et accompagnent les clients dans leurs achats…

Il est essentiel de disposer de qualités essentielles à ce métier, notamment le sens du service, la disponibilité, l’amabilité, la rigueur, la capacité d’adaptation et à travailler en équipe.

Des profils spécifiques

Pour candidater au poste de chargé de clientèle, il faut être titulaire  d'un bac+2 banque, assurance, gestion d'entreprise ou commercial, et avoir eu une première expérience en relation client face à face.

Il est essentiel de disposer de qualités essentielles à ce métier, notamment le sens du service, la disponibilité, l’amabilité, la rigueur, la capacité d’adaptation et à travailler en équipe.

Deux chargés de clientèle actuellement en poste témoignent…

Chargé de clientèle
Rivelino Mamengi, Chargé de clientèle au bureau de poste de Toulouse Saint-Aubin (Haute-Garonne).
DR

Le métier de chargé de clientèle est intense et varié

Rivelino Mamengi, après différentes expériences professionnelles dans le privé et des missions en intérim à La Poste en tant que chargé de clientèle, a choisi d’intégrer La Poste en répondant à une campagne de recrutement.

Il revient sur son cursus et son parcours professionnel qui l’ont amené à intégrer  La Poste en tant que chargé de clientèle.

Quel est votre parcours professionnel ?

Rivelino Mamengi : J’ai toujours été attiré par le marketing, la communication et les métiers commerciaux. J’ai d’ailleurs un BAC STG* et j’ai démarré un BTS NRC**. En parallèle de mes études, j’ai toujours exercé des petits boulots en lien avec le commercial. J’ai notamment fait de la prospection pour American Express et un sous-traitant de SFR. Cette dernière  expérience m’est d’ailleurs utile aujourd’hui dans mon métier de chargé de clientèle qui comporte un volet téléphonie.

Comment êtes-vous devenu chargé de clientèle à La Poste ?

R.M. : J’étais en recherche d’emplois et Pôle emploi m’a contacté pour que je suive un stage d’une semaine. A l’issue de ce stage, Adecco m’a proposé une mission d’intérim à La Poste en tant que chargé de clientèle (CC).

J’ai ensuite assuré plusieurs missions dans différents établissements de la Haute-Garonne dont une longue période, toujours en intérim, à Toulouse Saint-Aubin. Ca s’est super bien passé.

J’ai ensuite travaillé à La Banque Populaire. Mais quand j’ai appris que La Poste recrutait des CC, j’ai de suite déposé mon dossier de candidature sur Internet.

Pourquoi avez-vous fait ce choix ?

R.M. : Ce métier est intense et varié. Il recouvre les activités courrier, la téléphonie et le bancaire. De plus, je suis attaché à l’entreprise La Poste qui propose des perspectives de carrière importantes. Aujourd’hui, je souhaite évoluer vers la fonction de conseiller bancaire c’est pourquoi je suis inscrit dans le cursus « Ambition cofi ».

Quelles sont les qualités nécessaires pour exercer ce métier ?

R.M. : Il faut avant tout avoir le sens du relationnel, oser aller vers les autres. Etre à l’écoute des clients pour détecter leurs besoins leurs attentes. Savoir les informer, les renseigner ce qui nécessite d’être pédagogue et de bien maîtriser les produits et services. Il faut aussi de l’aisance commerciale, savoir argumenter, persuader et convaincre. Il est nécessaire également de faire preuve de patience et de calme face à des situations délicates et tendues. Et enfin, il est essentiel de rester professionnel surtout par rapport au respect de la réglementation et ce quelles que soient les situations rencontrées.

Chargée de clientèle
Samira Hadj Ali, Chargée de clientèle à La Poste de Toulouse Minimes.
DR

Chargé de clientèle, le pilier de l’établissement

Samira Hadj Ali, après plusieurs missions en intérim en tant que chargée de clientèle, a choisi de candidater lors de la campagne de recrutement de chargés de clientèle de juillet 2017. Retour sur son parcours et sa perception de ce métier.

Aujourd'hui chargée de clientèle à La Poste de Toulouse Minimes, elle revient sur son parcours et son métier.

Quel est votre cursus ?

Samira Hadj Ali : Après une licence en sociologie, j’ai débuté un master puis j’ai mis mes études entre parenthèses. En 2012, je me suis intéressée à La Poste et j’ai fait une demande de stage d’observation via Pôle emploi à La Poste de Toulouse Capitole afin de découvrir le métier de guichetier et celui de conseiller bancaire. Ce stage m’a conforté dans mon envie d’intégrer La Poste.

A quel moment avez-vous intégré La Poste ?

S.H.A. : A partir de 2014, j’ai effectué plusieurs missions en tant que chargée de clientèle (CC), sur de longues durées, en intérim via Adecco. Elles m’ont confortée dans le fait que ce métier me plaisait. Puis j’ai appris, en juillet 2017, lors de mon congés parental, que La Poste recrutait et là je n’ai pas hésité j’ai candidaté.

Comment s’est déroulé votre recrutement en tant que CC ?

S.H.A. : J’ai déposé un dossier sur Internet composé d’un CV et d’une lettre de motivation. J’ai ensuite passé des tests écrits puis un entretien et j’ai été reçue.

Avez-vous suivi une formation?

S.H.A. : J’ai eu deux mois de formation. Une formation théorique suivie d’une formation pratique en établissement. Même si j’avais déjà exercé ce métier, j’avais besoin d’une mise à niveau car les process et les outils évoluent très vite. A l’issue du cursus j’ai été nommée, en janvier dernier, à La Poste de Toulouse Minimes.

Qu’est-ce qui vous plait dans ce métier ?

S.H.A. : Je dirais sa diversité car on intervient aussi bien sur l’activité Courrier-Colis que sur le bancaire ou encore la téléphonie. Au départ, je n’avais pas un profil commercial mais ça a été pour moi une vraie révélation. Mon cursus en sociologie m’est toutefois utile dans la gestion de la relation client.

Et quelles sont les qualités nécessaires pour l’exercer ?

R.M. : Il faut être à l’écoute des clients, dans une posture de découverte afin de proposer une réponse à leurs besoins. Il est important d’avoir le sens du relationnel et faire preuve de réactivité. Avec Internet les habitudes d’achat des clients évoluent, ils veulent tout, tout de suite. Il faut également être pédagogue et enfin savoir travailler en équipe.

*STG : Sciences et technologies de la gestion

**NRC : Négociation relation client