Événement
2 min

Le secrétariat du Père Noël est ouvert !

Les enfants peuvent dès maintenant envoyer leur lettre au Père Noël et, en attendant sa réponse, se rendre sur son site Web pour y réaliser plus d’une douzaine d’activités ludiques.

Ça y est, le secrétariat du Père Noël est ouvert ! Vous pouvez dès maintenant rassembler tous les ingrédients de la fameuse lettre : une feuille, des crayons, des autocollants et tout ce qui peut entrer dans une enveloppe.

L’enfant devant la feuille, toute consigne sera probablement inutile. Lui sait ce qu’il veut dire au Père Noël. Il le dira en une dizaine de mots, peut-être (beaucoup) plus. Vous admirerez son application et n’interviendrez que pour l’aider à être compréhensible (l’orthographe attendra). Et puis viendront les dessins et ornements, au moins aussi indispensables. Champ libre à la créativité ! Vous n’aimez pas trop ? Lui adore. Et le Père Noël sera ravi.

Pour l’adresse retour, vous prendrez la main, il faut que le prénom, le nom de l’enfant et son adresse complète figurent dans le courrier. Le Père Noël est bardé de qualités, mais il n’est pas omniscient. L’adresse de destination en revanche, c’est « Père Noël » écrit en gros, avec une localité fantaisiste, rigolote ou poétique, la lettre arrivera à bon port.

Dans ce monde qui va si vite, la lettre au Père Noël marque une pause complice où le lien se renforce, où l’enfant se sent pleinement écouté, entendu. C’est un moment précieux.

Jeanne Siaud-Facchin
Psychothérapeute et fondatrice d’un réseau de centres psychologiques européens

Il y a une date limite, le 17 décembre, date à laquelle Le Père Noël et ses lutins préparent la distribution des cadeaux : les emballages, le traineau, les rennes et tutti quanti. À partir de cette date, il n’y aura plus de réponse, et vous serez obligé de la rédiger vous-même pour ne pas avoir à souffrir de l’immense déception de l’enfant… et de l’émergence possible d’un doute quant à l’existence de Santa Claus (nom de code utilisable tant qu’il ne connaît pas un mot d’anglais).

En attendant la fameuse réponse, le Père Noël, qui n’est pas le dernier des geeks (même si on ne l’a jamais vu au concours du Meilleur développeur de France), a ouvert un site Web plein d’activités ludopédagogiques : écouter un conte de Noël réalisé en partenariat avec la start-up Whisperies, apprendre à dire et écrire Joyeux Noël en 16 langues, réaliser des recettes de gâteaux festifs, obtenir des modèles de découpages, etc. Les enfants déjà bien imprégnés de numérique pourront même composer leur lettre en ligne et l’envoyer directement par e-mail au Père Noël !

Alors, merci qui ? Merci à vous, les parents. Et joyeux Noël à tous !

Pour rejoindre le site du Père Noël, c’est ici (aperçu ci-dessous)