Éclairage
5 min

La Poste et Saint-Germain en Laye signent pour une livraison durable

Transitions écologiques
Ile de France

Le 02 juillet, Arnaud Péricard, maire de Saint-Germain-en-Laye (78), et Philippe Wahl, président-directeur général du Groupe La Poste, ont signé une convention de partenariat destinée à développer des solutions de logistique urbaine innovantes et durables.

Signature le 2 juillet 2019, d’une convention de partenariat en faveur de la livraison durable entre le maire de Saint-Germain-en-Laye et Philippe Wahl pour La Poste.

La Poste, acteur majeur de la logistique urbaine, répond aux attentes des pouvoirs publics et des habitants des villes. La Poste partage depuis toujours les préoccupations environnementales des collectivités, et a fait de la logistique urbaine l’une de ses priorités, en l’inscrivant dans son plan stratégique « La Poste 2020 : Conquérir l’avenir ». Tous les jours, l’entreprise est confrontée à cette équation : répondre aux demandes croissantes issues du e-commerce, livrer les colis en centre-ville, être un acteur du dernier kilomètre tout en limitant les nuisances liées à la circulation et au stationnement des véhicules. La Poste entend proposer des solutions pour une logistique urbaine plus propre, plus silencieuse. Déjà engagée à Saint-Germain-en-Laye dans une démarche de livraison en mode doux avec 26 tournées de distribution en véhicules électriques, vélos à assistance électrique ou piétonnes, La Poste s’engage à poursuivre les efforts réalisés en convertissant le reste de ses tournées diesel en tournées « à faible émission » d’ici à 2020.

La Poste, première flotte de véhicules électriques au monde

Depuis 2012, La Poste déploie massivement des véhicules électriques pour assurer la distribution et la collecte du courrier et des colis. Elle dispose de la flotte de véhicules électriques la plus importante au monde, qui préserve la qualité de l’air et limite considérablement les nuisances sonores dans l’espace urbain (lire Logistique urbaine : des modes de livraison plus propres). La Poste s’était donné pour objectif de réduire de 20% ses émissions de gaz à effet de serre à horizon 2020 (par rapport à 2013), objectif qu’elle a atteint dès 2018, avec deux ans d’avance.

Des alternatives à la livraison à domicile au plus proche des attentes du client

Le Groupe La Poste se positionne ainsi comme un acteur de référence de la « livraison durable » en ville. La logistique urbaine est un projet prioritaire pour Le Groupe La Poste, qui veut contribuer aux côtés des collectivités locales, au développement d’une ville fluide, connectée et desservie en mode doux d’ici à 2020. Penser la logistique urbaine aujourd’hui, c’est aussi trouver des solutions qui limitent les déplacements de chacun, et qui, quand ceux-ci sont nécessaires, les envisagent sans émissions de CO2, voire sans consommation d’énergie (lire Logistique urbaine : le libre choix du lieu de livraison).

Par cette convention signée le 02 juillet, La Poste entend accompagner la ville de Saint-Germain-en-Laye dans sa transition énergétique et développer des services innovants.