La Poste choisit de faire FACE contre la fracture numérique

Services à la personne
Normandie
Éclairage
5 min

Un partenariat de soutien aux populations fragiles a été signé entre l’antenne régionale de la Fondation Agir Contre l’Exclusion (FACE Normandie) et le réseau La Poste de Basse-Normandie. Un bilan sera dressé en fin d’année en vue d’améliorer le service rendu et de l’inscrire sur le long terme.

Médiatrice pour la fondation FACE, Camille Marie renseigne les habitants pour la réalisation de démarches administratives en ligne (ici dans la MSAP de Mathieu dans le Calvados)

L’implantation de maisons de services au public (MSAP) en milieu rural ou en zone urbaine sensible contribue à entretenir et à pérenniser le lien social. La signature d’un partenariat au début du mois de septembre 2019 entre le Réseau La Poste de Basse-Normandie, qui abrite 18 MSAP dans ses bureaux de poste sur les 62 que compte la région, et FACE Normandie, l’antenne régionale de l’association FACE (Fondation Agir Contre l’Exclusion), témoigne d’une volonté collective de renforcer cette initiative.

Raisons d’être de FACE : combattre l’exclusion, la discrimination et la pauvreté

La fondation FACE a été créée en 1993 et son président n’est autre que l’ancien industriel et ex-patron d’ENGIE Gérard Mestrallet. FACE a pour vocation de lutter contre toutes les formes d’exclusion, la discrimination et la pauvreté. Dans des domaines aussi divers que l’éducation, l’emploi ou encore l’accès aux droits et aux services, elle conduit des actions concrètes telles que la sensibilisation des foyers modestes sur la réduction de la consommation énergétique ou l’accompagnement des seniors au retour à la vie active. Son antenne locale normande a été inaugurée le 27 juin 2019 à Honfleur en présence de Eudes de Morel, en charge de la cohésion sociale au conseil régional (en savoir plus sur FACE Normandie).

Des médiateurs pour former le public aux outils digitaux et aux démarches en ligne

Depuis le 16 septembre 2019, trois salariés de FACE Normandie assurent des permanences hebdomadaires dans neuf MSAP et un bureau de poste : 6 pour le département du Calvados (Creully, Tilly-sur-Seulles, Mathieu, Grandcamp-Maisy, Saint-Martin-de-la-Lieue et Lisieux Hauteville) et 4 pour celui de la Manche (Bréhal, La Haye-Pesnel, Montmartin-sur-Mer et Saint-Sauveur-Lendelin). Installés en salle du public, les médiateurs accueillent les usagers, les aident à remplir leurs formulaires administratifs, les forment à l’utilisation des équipements connectés mis à disposition gratuitement (PC, scan, imprimante, tablette) et les accompagnent dans la réalisation de démarches en ligne sur les sites d’opérateurs institutionnels (Pôle emploi, Caisses d’Allocations Familiales, maladie, retraite, la Mutualité Sociale Agricole, GRDF, etc.). La finalité étant de rendre les utilisateurs les plus autonomes possibles.

Capitaliser sur les bonnes pratiques du dernier trimestre 2019

Avant d’accueillir le public, les trois salariés de FACE ont été en immersion pendant deux jours dans des bureaux de poste du Calvados aux côtés de médiateurs du Point Information Médiation Multi Services (PIMMS), une association d’insertion sociale et numérique avec laquelle La Poste a noué des partenariats analogues sur l’ensemble du territoire national.

Des dépliants ont par ailleurs été distribués aux riverains pour les informer des lieux et des horaires des permanences.

Le contrat qui unit le réseau La Poste de Basse Normandie et l’antenne régionale de la fondation court jusqu’à la fin de l’année 2019. À partir de remontées quotidiennes sur le nombre et la nature des interventions réalisées par leurs médiateurs et médiatrices, FACE Normandie dressera un bilan avec l’ambition affichée de poursuivre la collaboration en capitalisant sur les bonnes pratiques.