Éclairage
5 min

La Poste accompagne les collectivités sur la voie de l’e-éducation

Transformation numérique

Conséquence du « plan numérique pour l’éducation » lancé en 2015, de plus en plus d’établissements scolaires proposent aux enseignants et à leurs élèves de travailler sur tablettes numériques. La Poste participe au mouvement : depuis 2017, elle propose la solution SQOOL aux collectivités.

Il n’y a pas si longtemps, les enseignants emmenaient leurs élèves dans « la salle informatique » pour une découverte souvent assez sommaire d’un logiciel de bureautique, d’un outil de dessin ou d’un environnement de programmation rudimentaire. Les élèves s’installaient devant les ordinateurs par groupe de trois ou quatre avec une série d’exercices à effectuer. Un écran, une souris, un clavier, un PC souffreteux, parfois une connexion Internet bas débit… La préhistoire.

Lancé en 2015, le « plan numérique pour l’éducation » propose une aide financière de l’État aux collectivités qui équipent leurs établissements scolaires de tablettes numériques connectées… pour entrer enfin dans XXIe siècle ! Rien à voir avec l’expérience pédagogique d’hier, chaque élève dispose de sa propre tablette, une tablette qui résiste aux chocs et aux liquides, dotée d’un environnement numérique attractif, connectée en Wifi, et donnant accès à une large variété de contenus en ligne.

La tablette : un outil d’apprentissage actif

L’enseignant reste au centre du dispositif : il dispose d’un ordinateur à partir duquel il peut « voir » chaque tablette et superviser l’activité des élèves, en leur transmettant progressivement des contenus (scénarisation de l’enseignement), en intervenant à distance (information, aide), en individualisant les apprentissages… Pour alimenter ses cours, il a accès à une base de ressources pédagogiques en ligne : des manuels, des exercices, des médias (audio, photo, vidéo), des applications, etc.

Les bénéfices de l’outil numérique ? Il permet aux élèves d’apprendre autrement, de manière plus autonome, plus active, plus créative, plus variée, plus en phase avec l’environnement numérique qu’ils côtoient déjà et qu’ils devront s’approprier demain (pour n’avoir pas à le subir).

Une utilisation de plus en plus facile

Du point de vue du confort d’utilisation, de gros progrès ont été accomplis depuis le lancement du « plan numérique pour l’éducation ». Désormais, les tablettes sont stockées dans une valise qui fait office de chargeur et de borne Wifi. Un logiciel fourni par l’éditeur de la plateforme permet de gérer le parc de tablettes et le planning de leurs affectations, ce qui facilite leur mutualisation entre classes. Enfin, aucune compétence technique n’est nécessaire. Les tablettes, déjà paramétrées, sont prêtes à être utilisées. L’élève saisit son identifiant, et ça marche !

La Poste et SQOOL, une offre de services tout-en-un

C’est en tout cas ainsi que cela se passe avec la solution SQOOL que La Poste propose aux collectivités. Un descriptif plus précis peut être consulté ici. La fiche de l’offre « Classe mobile », avec ses tarifs, est téléchargeable ici.

Et pour les établissements scolaires souhaitant adopter une autre solution logicielle, La Poste a établi des partenariats avec des constructeurs (HP, Lenovo…) qui lui permettent de proposer une réponse sur-mesure avec, comme pour SQOOL, une prise en charge complète de l’installation, de la formation et du SAV.

Une présentation de la solution SQOOL en deux minutes chrono