Récit
2 min

La petite histoire du timbre-poste

Développement Territorial

Angleterre, 6 mai 1840 : le premier timbre voit le jour et connait un succès retentissant. De sa création à sa fabrication, une immersion dans l’univers d’un objet devenu incontournable…

L’amour à l’origine de la création du timbre ?

En déjeunant dans une auberge anglaise, Sir Rowland Hill, haut fonctionnaire de Sa Gracieuse Majesté et Directeur des Postes, est témoin d’une scène touchante. Le facteur apporte une lettre à une servante, qui la prend, en examine l’enveloppe et la rend au facteur en refusant de payer le port de la missive. Il faut savoir qu’à l’époque, le règlement de la taxe de transport du courrier incombait au destinataire.

Intrigué, Sir Rowland l’interroge et celle-ci lui avoue sans malice que l’enveloppe était vide. Son fiancé et elle avaient convenu d’un code et selon, entre autre, la présentation de l’adresse, ils se tenaient au courant de leur santé et se promettaient de se revoir. Les amoureux ne devaient pas être les seuls à utiliser ce subterfuge qui pénalisait le transporteur, assurant ainsi un service gratuit, à ses dépens.

Sir Rowland eut donc l’idée d’inverser le système, faisant payer l’expéditeur grâce à une vignette collée sur la lettre.

Le Cérès, premier timbre français

Le « Cérès noir », premier timbre français.

C’est donc le curieux manège de deux amoureux qui est à l’origine de la naissance du timbre-poste. Le premier timbre fut émis le 6 mai 1840 : c’est le fameux « black penny » à l’effigie de la Reine Victoria. Il connut un franc succès : en 6 mois, près de 72 millions de vignettes furent émises !

Le premier timbre français naîtra quant à lui sous Louis-Napoléon Bonaparte. Le « Cérès noir » à 20 centimes, à l’image la déesse antique de l’agriculture, de la fécondité et des moissons, sera utilisé à partir du 1er janvier 1849.

Un objet d’art innovant

Près de deux siècles après l’émission du premier timbre-poste, cette petite vignette est devenue un objet incontournable du quotidien, et chaque timbre émis est un témoignage de la richesse des territoires et du patrimoine national et international. Personnages célèbres, monuments, œuvres d’art… les images reflètent au fil du temps les grands événements qui ont marqués l’Histoire.

Et si les visuels changent, les usages aussi. Bien plus qu’une simple pastille collée sur une enveloppe, le timbre est aussi un véritable moyen d’expression et un objet innovant : aujourd’hui, il se personnalise, il raconte des histoires… et il se gratte ! Le timbre n’a pas fini de se réinventer et de surprendre les collectionneurs comme le grand public.

Découvrez comment les timbres racontent notre histoire :